Les ministres de l’agriculture travaillent en vue d’une entente sur le cadre stratégique agricole

Ottawa (Ontario), 7 mai 2002 – À la suite d’une réunion fructueuse à Ottawa, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’agriculture ont fait du progrès en vue de signer une entente sur la proposition d’un Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA) lors de leur prochaine rencontre annuelle, le mois prochain, à Halifax.

Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de
l’Agriculture se sont rencontrés cette semaine afin de confirmer

l’orientation de la politique agricole à la lumière des commentaires
recueillis lors des récentes consultations auprès des intervenants du
secteur. La conclusion d’une entente en juin permettrait aux
gouvernements, en partenariat avec les producteurs et les autres
intervenants du secteur, de poursuivre des discussions détaillées sur
les programmes spécifiques qui formeront le Cadre.

Les ministres ont discuté des résultats des consultations et
des commentaires recueillis. Ils se sont entendus pour dire que les
commentaires reçus confirment qu’ils sont sur la bonne voie. Ils
reconnaissent qu’il y a encore d’importants travaux à réaliser, ainsi
que des questions en suspens, avant qu’une entente soit conclue. Les
ministres souhaitent obtenir davantage de commentaires de la part des
producteurs et des autres intervenants du secteur agroalimentaire sur
des éléments précis du cadre. En conséquence, les ministres ont
annoncé qu’il faut pousser plus loin le dialogue. Ce processus

permettra d’obtenir plus de détails et une analyse plus approfondie
sur le travail accompli jusqu’à maintenant, tout en donnant un aperçu
des prochaines étapes à suivre.

Les ministres ont exprimé beaucoup d’inquiétudes sur les
répercussions que pourrait avoir le U.S Farm Bill pour les
agriculteurs canadiens. Par conséquent, ils ont pris l’engagement de
continuer d’explorer les moyens de contrecarrer ses répercussions sur
le commerce des produits agricoles canadiens.

Depuis juin dernier, le gouvernement fédéral, les provinces
et les territoires collaborent avec l’industrie en vue d’élaborer un
cadre stratégique qui leur permettra de bâtir un secteur plus
rentable. Le CSA veut faire du Canada le chef de file mondial à
l’égard de la satisfaction des exigences des consommateurs, tant sur
le marché intérieur qu’international. Les partenaires de l’industrie

sont engagés dans le processus visant le développement du Cadre qui
comprend cinq éléments clés : la gestion des risques, la salubrité et
la qualité des aliments, l’environnement, le renouvellement du
secteur ainsi que la science et l’innovation.

Lors du dépôt budget fédéral en décembre dernier, le
gouvernement du Canada s’est engagé à verser sa part du financement
prévisible à long terme qui est requis pour appuyer l’instauration
d’un nouveau cadre de politique intégrée et financièrement viable
pour la politique agricole du 21e siècle.

En raison de l’importance du commerce pour l’agriculture
canadienne, les ministres se sont entendus pour élaborer une
stratégie relevant du Cadre stratégique pour l’agriculture, afin
>d’accroître les débouchés sur les marchés internationaux pour les
produits canadiens. Les ministres en conviennent : une des
principales réussites du XXIe siècle sera la capacité du Canada de
gagner une plus grande reconnaissance mondiale pour la supériorité de
ses produits agricoles et agroalimentaires en ce qui a trait à la
salubrité des aliments, à la qualité et à l’innovation.

Le secteur agricole et agroalimentaire canadien contribue de
manière importante à la qualité de vie dont jouissent tous les
citoyens et les citoyennes du pays. Ce secteur essentiel à notre
bien-être économique représente actuellement environ 8 pour cent du
produit intérieur brut et fournit un emploi sur sept au Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires