Les producteurs de lait français dénoncent la chute des cours

France, 4 février 2003 – La Normandie, les Pays de la Loire et la Bretagne sont les principales régions concernées par cette opération. Mais des actions sont aussi en cours en Auvergne et en Midi-Pyrénées.

Les manifestants protestent contre des baisses du prix du lait payé au producteur, qui se situe aujourd’hui aux alentours de 0,30 centime d’euros le litre, soit un prix équivalent à celui qui leur était payé en 1993.

« Nous venons d’enregistrer le cinquième trimestre de baisse consécutive du prix du lait. Depuis début 2002, celui-ci a perdu plus de 10 euros pour 1000 litres », a expliqué à Reuters un porte-parole de la Confédération paysanne.

Les producteurs remettent notamment en cause le système de fixation du prix du lait, basé sur une « recommandation nationale interprofessionnelle » qui tient essentiellement compte du prix de vente de produits de base comme le beurre et certains fromages peu élaborés.

Selon eux, ce système ne pas prend pas en compte comme indicateurs, ou seulement à la marge, les prix de vente de produits laitiers élaborés de grande consommation qui permettent aux laiteries de réaliser d’importantes plus-values.

Le blocage des camions pourrait s’intensifier au cours de la journée tandis qu’une réunion de négociation était prévu mardi après-midi au niveau national entre les représentants des producteurs, des laiteries et des pouvoirs publics.

Source : Europe1

Commentaires