Les tétranyques profitent aussi

Des spécimens de tétranyques (spider mites) ont été observés dans du maïs en Ontario, rapporte le ministère de l’Agriculture de cette province.

La bestiole profite des conditions météorologiques chaudes et sèches pour se multiplier, provoquant des dommages visibles sur certains plants.

Les tétranyques pénètrent aux abords des champs puis migrent vers l’intérieur. Elles s’attaquent d’abord aux feuilles plus basses et remontent les plants alors que leur nombre croit.

Les agriculteurs inquiets doivent donc débuter leur inspection en s’attardant sur les plants en bordure des champs et sur les feuilles à la base. Si les populations d’insectes ne remontent pas plus haut que le premier tiers de la plante, les dommages aux épis pourraient être négligeables. Pour voir une feuille endommagée par ce ravageur, voyez cette photo mise en ligne par un agriculteur ontarien en cliquant ici.

La semaine dernière, le Bulletin.com rapportait que des spécimens de tétranyques à deux points s’intéressaient au soya. Une situation observée pour la dernière fois en 2007. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Commentaires