Les tracteurs : nouvelle expositions au Musée de l’agriculture du Canada

Ottawa (Ontario), 28 janvier 2002 – Le Musée de l’agriculture du Canada a annoncé l’ouverture officielle de l’exposition Les tracteurs le 1er mars 2002. Les tracteurs retrace l’histoire du tracteur dans les fermes canadiennes, de la curiosité d’il y a un siècle à l’équipement de base d’aujourd’hui. Cette exposition de dix tracteurs de la collection nationale du musée est situe à l’étage supérieur de l’étable des bovins laitiers (édifice 88).

En circulant parmi les tracteurs, les visiteurs verront comment les tracteurs ont gagné en sécurité, en puissance, en polyvalence et en confort avec le temps. Au moyen des expositions interactives, Les tracteurs permet aux visiteurs de sentir la différence entre rouler sur les roues d’acier d’antan et sur les pneus de caoutchouc d’aujourd’hui, de voir comment les tracteurs à roues s’enfoncent dans la terre plus que les tracteurs à chenilles, de prendre place dans la cabine de tracteur la plus récente, de découvrir le rôle important des tracteurs dans l’alimentation et l’habillement des Canadiens et Canadiennes. Des vidéos interactives et des photographies montreront aux visiteurs de quelle façon les tracteurs sont devenus essentiels au succès des fermes familiales. Les visiteurs pourront écouter les souvenirs et les impressions des fermiers qui se servaient de ces tracteurs et, aussi, d’apprendre davantage sur des douzaines de tracteurs des derniers cent ans.

Dans Les tracteurs les visiteurs verront des tracteurs du début du dernier siècle jusqu’a la fin de celui-ci. Les dix tracteurs comprennent : un Sawyer-Massey 20-40, fabriqué à Hamilton (Ontario) en 1918. Ce tracteur massif était typique de l’époque de bien des façons et il était utile seulement dans les grandes fermes des Prairies. Ensuite les visiteurs verront le tracteur à trois roues, le 12-24 Bull (1918) ; le petit, mais abordable Fordson (1918) ; l’unité de conversion Taco (1929), qui est moitié-automobile, moitié-tracteur ; le Cockshutt 30 (1948), qui a une allure attrayante ; et le John Deere 720 LP (1957), qui est alimenté au propane. Le musée est très fier de Cockshutt 30 parce qu’il est le premier tracteur au monde à incorporer la prise de force indépendante. La prise de force indépendante permet au fermier de faire fonctionner des machines agricoles même lorsque le tracteur est stationnaire ce qui rend le fermier beaucoup plus productif. Ce mécanisme d’entraînement a été développé par le Canadien Ivan MacRae pendant qu’il travaillait au sein de la compagnie Cockshutt Plow Company à Brantford en Ontario.

Il y a quatre autres tracteurs dans l’exposition : le tracteur à chenilles Caterpillar 15 (1930) ; le Farmall F14 (1932), pour la culture en lignes ; le tracteur Allis-Chalmers G (1948), pour l’exploitation maraîchère intensive ; et l’imposant Versatile 118 (années 1970) articulé et à quatre roues motrices. Les visiteurs pourront prendre place dans la cabine de tracteur plus moderne avec les ordinateurs de bord, les systèmes de positionnement global et la climatisation.

« Cette exposition célèbre l’ensemble de l’héritage et des innovations dont les Canadiens et Canadiennes peuvent être fiers. Ce lien avec le passé est précisément ce que nous démontrons aux Canadiens et Canadiennes ici à ce musée », de dire Michelle Dondo-Tardiff, directeur général du Musée de l’agriculture du Canada.

On trouvera plusieurs « objets-mystères » inusités dans l’exposition comme un soulier, une couche de bébé, une tablette granola et un pneu de caoutchouc. Qu’ont-ils tous en commun… et quel peut bien être le lien entre ces objets et les tracteurs ? Cette dernière section présente tous ces objets en un endroit et ils répondent à la question cruciale : quel est l’impact du tracteur sur la vie quotidienne? Chacun de ces objets, ainsi que les aliments, les vêtements, et d’autres objets que l’on utilise tous les jours sont fournis grâce au tracteur.

Une exposition à ne pas manquer. L’exposition Les tracteurs est à l’affiche du Musée de l’agriculture du Canada tous les jours jusqu’au 31 octobre de 9 h à 17 h.

Emplacement :

Promenade panoramique de CCN. Un kilomètre au sud de Dows Lake par la prom. Prince of Wales. Le stationnement gratuit est au sud du rond-point de la promenade Prince of Wales.

Téléphone : (613) 991-3044

ATME : (613) 991-9207

Télécopieur: (613) 993-7923

Visites guidées et progr. scolaires : (613) 991-3053

Heures d’ouverture des étables : Tous les jours, de 9 h à 17 h.

Droits d’entrée au Musée (TPS incluse)

Adultes 5$

Aîné(e)s (60+), jeunes (16-21) 4 $

Enfants (3-15 ans) 3 $

Famille (2 adultes et 3 enfants) 12 $

Membres : Gratuits

Groupes (16+) : Tarifs spéciaux.

Stationnement gratuit en tout temps (accessible via promenade Prince of Wales au sud du rond-point)

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Musée de l’agriculture d’Ottawa

http://www.science-tech.nmstc.ca/

Commentaires