L’UPA participera au Grand défilé de La Fête nationale

Montréal (Québec), 6 juin 2007 – L’Union des producteurs agricoles (UPA) et les quelques 44 000 agriculteurs et agricultrices de chez nous sont fiers de s’associer à l’édition 2007 de la Fête nationale du Québec. Ainsi, par la présence, dans le Grand défilé, d’un géant et de sa suite, les producteurs et productrices agricoles du Québec participent à la première mouture d’une nouvelle tradition montréalaise des plus originales, déjà présente sur plusieurs continents. Les géants, des oeuvres d’art publiques de plusieurs mètres de haut, font en effet partie des us et coutumes européennes, africaines, asiatiques et sud-américaines, et ce, depuis plusieurs centaines d’années.

Le nom du géant de l’UPA, « Marie Moisson, dite La mère nourricière », symbolise l’enthousiasme et la fierté des agriculteurs et des agricultrices du Québec pour leur profession. Les gens de la terre sont en effet de nature passionnée. Ils ont la passion de la terre, la passion du métier, la passion du travail bien fait et le respect de l’héritage commun qui nous nourrit.

L’agriculture, tout comme les hommes et les femmes qui en vivent, ont façonné notre histoire et nos paysages. Ils sont une partie intégrante de notre identité collective, de nos racines les plus profondes et des traditions que nous chérissons le plus. La campagne évoque quant à elle, pour des milliers de Québécois, leurs plus beaux souvenirs de vacances ou d’enfance. Elle témoigne aussi de la générosité, du sens de l’hospitalité et de l’entraide qui caractérise, encore aujourd’hui, les agriculteurs et agricultrices.

Marie Moisson témoigne aussi de la fierté des producteurs et productrices agricoles d’offrir à « notre monde » des produits de chez nous, d’une grande fraîcheur et d’une qualité exceptionnelle. Les gens d’ici sont en effet friands de nos bons produits et l’UPA, au nom de tous les agriculteurs et agricultrices, les remercie d’être Québécois… jusque dans leur assiette!

Rappelons qu’en choisissant des aliments de chez nous, tout le monde y trouve son compte : beaucoup moins de kilomètres de la ferme jusqu’aux tablettes (et donc moins de gaz à effet de serre), plus grande santé économique et sociale dans nos campagnes et nos banlieues, meilleur avenir pour les fermes familiales, à dimension humaine, dans toutes les régions du Québec, etc. Si, chaque semaine, tous les Québécois et Québécoises décidaient d’ajouter dans leur panier d’épicerie un ou deux aliments d’ici, c’est l’ensemble du Québec qui s’en porterait mieux.

Outre le Comité de la Fête nationale, l’UPA est le premier organisme au Québec à commanditer, dans le cadre du défilé, la production de son propre géant.

À propos de l’Union des producteurs agricoles
L’Union des producteurs agricoles (UPA) est une organisation avec pignon sur rue dans chaque région du Québec. Y sont affiliés 155 syndicats de base regroupés en 16 fédérations régionales ainsi que 207 syndicats spécialisés appartenant à 21 secteurs de production.

La mission principale de l’UPA est de promouvoir, défendre et développer les intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux des 44 000 producteurs agricoles et, par son lien d’affiliation avec la Fédération des producteurs de bois, des 129 000 propriétaires de forêt privée.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires