Marché des grains: semaine profitable pour le blé

Malgré une semaine écourtée aux États-Unis avec l’Action de grâce américaine, les cours des grains ont été actifs, surtout avec la fin de mois qui a obligé certains courtiers à encaisser leurs gains.

Le blé a été le grand gagnant de la semaine avec une hausse de plus de 4%. Au niveau mondial, l’agence de l’International Grains Council (IGC) a estimé dans son rapport mensuel une baisse de la production mondiale de blé pour la campagne 2014/ 2015. Cette dernière se situerait à 717 millions de tonnes, soit une baisse de 1 Mt par rapport à son estimation du mois dernier. Le froid qui continue de sévir aux États-Unis a ravivé les inquiétudes quant au blé d’automne. Le froid a aussi frappé l’Ukraine et la Russie alors que c’est la sécheresse qui apporte des inquiétudes en Australie, ce qui a mené les observateurs à anticiper une baisse de la production.

Le maïs a profité pour sa part d’une forte demande, tel que rapporté par le dernier rapport hebdomadaire du département de l’Agriculture publié vendredi. Plus d’un million de tonne ont été commandé pour la semaine du 20 novembre. L’annonce d’une production record d’éthanol à presque 1 million de barils (982 000), a aussi donné un coup de pouce au grain. Les gains de la semaine se sont par contre amenuisés avec le recul du prix du baril de pétrole. Tel que le rapporte Revenu agricole, “un mouvement des cours du brut de l’ordre de 1%, qui influe sur les prix de l’essence, des pesticides ou du transport, se traduit pourtant sur les cours du maïs par un mouvement dans la même direction de l’ordre de 0,20%”.

Le boisseau de blé pour mars, le contrat le plus actif en ce moment, s’est conclu vendredi dernier à 5,7850 $US contre 5,5350 $US en fin de semaine dernière, une hausse de 4,5%.

Le boisseau de maïs pour mars a gagné 09% vendredi à 3,8875 $US contre 3,8525 $US vendredi dernier.

Le boisseau de soya pour janvier a perdu 2,2% pour clôturer à 10,1600 $US contre 10,3900 $US il y a une semaine.

Sources : Revenu agricole, Grainwiz

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires