Mortalité des truies : quels sont les risques ?

L’avènement récent des truies logées en groupes en gestation amène plusieurs questionnements. Une équipe de recherche de l’Université Aarhus du Danemark a voulu connaître les facteurs de risque de mortalité des truies en gestation, puis en maternité.

Dans cette étude, l’équipe a évalué 3652 truies gestantes logées en groupes et 1266 truies allaitantes de 34 troupeaux. Seize signes cliniques ont été évalués lors d’un examen de chaque truie. Les informations en lien avec ces 16 signes ont été obtenues par entrevues. Les registres de fermes ont été utilisés pour obtenir les informations sur la nature de la mort dans les trois mois suivant l’examen clinique.

Les facteurs qui augmentaient le risque de mortalité dans l’unité de gestation étaient les planchers durs, les morsures sur la vulve et le refus de se lever lorsqu’approchées. Dans la section maternité, les facteurs de risque de mortalité des truies sont : la couleur de la vulve, la maigreur et la présence d’ulcères aux épaules.

Source : Pig Progress

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Josée Parent

Commentaires