Plus de maïs et plus de soya

Les échos du terrain semblaient indiquer que les producteurs québécois avaient semé moins de soya cette année. Les données de Statistique Canada indiquent plutôt une augmentation de 3 % (+8 500 ha) des superficies en soya au Québec, pour atteindre 288 500 ha.

Ces chiffres proviennent de la dernière enquête de Statistique Canada sur les intentions de semis et les ensemencements, en date du 10 juin.

Elles révèlent aussi qu’à l’échelle du pays, les superficies en soya ont cru de 10,5 % par rapport à 2012.

Cette augmentation s’explique principalement par l’accroissement de la superficie de soya au Manitoba (+35,6 %), où les agriculteurs ont déclaré avoir ensemencé une superficie record de 445 000 ha. Il s’agit de la sixième augmentation consécutive de la superficie de soya au Manitoba.

Les agriculteurs de l’Ontario ont déclaré une baisse de 1,5 % pour obtenir une superficie en soya d’un million d’hectares.

Maïs-grain
Les agriculteurs du Québec ont aussi semé plus de maïs-grain. La hausse de 6,6 % porte les superficies en maïs-grain à 405 000 hectares (1 million d’acres).

À l’échelle du Canada, les agriculteurs ont déclaré avoir ensemencé une superficie sans précédent de maïs-grain de 1,46 million d’hectares, en hausse de 2,9 % par rapport à 2012. En Ontario, la superficie ensemencée de maïs-grain a fléchi de 1,6 %.

Blé et canola
À la grandeur du Canada, la superficie totale de blé a augmenté de 9,3 % par rapport à 2012. Du côté du canola, il y a une baisse de 8,3 %. Il s’agirait du premier recul de la superficie de canola à l’échelle nationale depuis 2006.

 

 

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires