Pollution de l’eau par l’atrazine en France

3 mai 2001 – La présence de plus en plus fréquemment relevée, dans les eaux de surface et les eaux souterraines des traces d’atrazine (un herbicide essentiellement utilisé sur les cultures de maïs mais également sur les vignes) et d’autres produits de la famille des triazines se traduit par des dépassements en hausse des normes en vigueur. Cela a amené certaines communes à interdire la consommation d’eau durant l’été 2000 et au mois d’avril 2001. Récemment, les pouvoirs publics ont restreint ou interdit l’usage de ces herbicides dans plusieurs départements par égard pour l’environnement ou pour des motifs de santé publique. « La pollution due à l’atrazine n’est plus seulement un problème régional, c’est devenu un enjeu national », en déduit le ministère de l’Agriculture, où on n’exclut pas une remise en cause des autorisations de mise sur le marché des préparations concernées.

Avant d’en décider, le ministre demande à la commission d’étude de la toxicité des produits de préciser « quelle évaluation elle peut faire de la pollution des eaux de surface et des eaux souterraines par les triazines ». Il lui demande également de préciser « s’il y a lieu de renforcer les mesures déjà prises au plan national ou local, afin de prévenir le transfert des triazines dans les eaux ».

Le ministre statuera sur la base des conclusions de la commission dans un délai d’environ un mois.

Source : Les Échos

Commentaires