Programme d’aide pour les animaux de réforme : les premiers versements débuteront sous peu

Québec (Québec), 7 avril 2005 – Devant l’Assemblée générale annuelle de la Fédération des producteurs de bovins du Québec, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Yvon Vallières, a annoncé que le gouvernement du Québec versera sa contribution de 7,6 millions de dollars dans le cadre du Programme transitoire d’aide financière destiné aux producteurs pour les animaux de réforme. « Le programme est maintenant en place et les premiers versements aux producteurs admissibles débuteront sous peu », assure M. Vallières.

Cette aide a été mise en place afin de combler la différence entre le prix offert et le prix fixé par la Fédération des producteurs de bovins du Québec pour une période transitoire allant du 1er décembre 2004 au 31 août 2005, et ce, jusqu’à concurrence de 7,6 millions de dollars en ce qui concerne la part du Québec. Les négociations en vue d’obtenir la contribution du gouvernement fédéral se poursuivent toujours, dans le but d’atteindre le montant total de 19 millions de dollars prévu dans le cadre du programme.

La participation du gouvernement du Québec était conditionnelle à la signature de l’entente visant l’acquisition de l’abattoir Colbex-Levinoff par la Fédération des producteurs de bovins du Québec. Le jeudi 31 mars dernier, le protocole était signé, à la grande satisfaction de tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à cette réalisation.

« Pour favoriser le plein développement économique de ses régions, le Québec doit compter, entre autres, sur un secteur bioalimentaire en santé et établir les conditions permettant à ce secteur de faire face aux difficultés qu’il doit surmonter. Par sa participation au programme d’aide, le gouvernement offre un appui supplémentaire aux producteurs pour les animaux de réforme, et ce, dans les limites de ses moyens », a conclu le ministre Yvon Vallières.

L’industrie bioalimentaire est l’une des industries les plus importantes pour le développement économique des régions du Québec. Elle totalise un chiffre d’affaires dépassant 30 milliards de dollars et emploie plus de 430 000 personnes, dont plus de 10 % dans les régions du Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs de bovins du Québec (FPBQ)
http://www.bovin.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires