Projet de prolongement de l’A-30 en territoire agricole : le temps des “vraies explications” est arrivé !

St-Constant (Québec), 30 août 2005 – « En 2004, l’actuel gouvernement du Québec décidait unilatéralement le prolongement de l’A-30 en tracé sud, et ceau mépris de deux avis contraires de la Commission de protection du territoireagricole du Québec et de l’opposition de milliers de citoyennes et citoyens.Les audiences publiques qui s’amorcent au sujet de la phase 1 de ceprolongement, le tronçon Jean-Leman, nous donnent l’occasion d’exprimer hautet fort notre opposition et de faire toute la lumière sur cette agressionenvironnementale d’autant plus sauvage qu’elle est injustifiée », a déclarémadame Viviane Corriveau, présidente du Comité 30/132.

En plus de menacer trois rivières et près de 500 hectares de terres agricoles parmi les plus belles du Québec, ce projet insensé fera également disparaître des boisés et des milieux humides pourtant riches en espèces fauniques et de poissons.

« Le gouvernement s’apprête à imposer aux gens de la région un tracéauquel ils n’auront pas accès, qui détruira leur environnement et lesempestera avec les émanations de dizaines de milliers de véhiculesadditionnels chaque jour. Et pendant qu’on devra payer de nos poches pour cegaspillage, on restera otages des embouteillages quotidiens sur la R-132 », apoursuivi madame Corriveau.

Le Comité 30/132 demande donc au gouvernement de reconsidérer sa décisionde 2004 et d’autoriser sans autre délai la reprise des travaux de prolongementde l’A-30 sur l’actuelle R-132, en continuité avec les travaux actuellementréalisés à la hauteur du chemin Saint-François-Xavier à Delson. « L’heure estvenue de dire la vérité, toute la vérité. C’est ce que nous entendons fairetout au long des audiences publiques qui s’amorcent, en rappelant que nous nebaisserons pas les bras tant que le gouvernement n’aura pas abandonnédéfinitivement ce projet insensé », de conclure madame Corriveau.

La première partie des audiences publiques du BAPE sur le projet deprolongement de l’A-30 débute le 30 août 2005, à 19h, à l’Exporail Saint-Constant, 110 rue Saint-Pierre.

Fondé en 2002, le Comité 30/132 rassemble des milliers d’opposants auprojet de prolongement de la 30 en territoire agricole, un projet égalementdénoncé par la Coalition pour la protection du territoire agricolehttp://www.upa.qc.ca/fra/coalition/index.asp .

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires