Projets pilotes pour les régions rurales du Québec

Shawville (Québec), 7 novembre 2001 – Neuf projets communautaires ayant pour objet d’améliorer la qualité de vie dans les collectivités rurales et éloignées du Québec ont été dévoilés.

L’annonce des projets a été faite par le secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Andy Mitchell. Le député de Pontiac-Gatineau-Labelle, M. Robert Bertrand, a accompagné M. Mitchell à l’occasion de cette annonce.

« Ces projets donneront aux personnes vivant dans les collectivités rurales et éloignées la possibilité d’élaborer leurs propres solutions aux défis qu’elles doivent relever quotidiennement, a déclaré M. Mitchell. Nous avons écouté ce qu’elles avaient à dire quant aux problèmes auxquels elles doivent faire face et nous leur fournissons les outils nécessaires pour faire des régions rurales du Québec des lieux où la qualité de vie sera encore meilleure. »

Les neuf projets, très divers, allant de l’aide aux prestataires de soins familiaux à la promotion du tourisme dans les régions rurales du Québec, recevront plus de 240 000 dollars.

En tout, au Canada, 82 projets bénéficieront d’un financement de près de 2,3 millions de dollars en vertu de l’Initiative des projets pilotes du Partenariat rural canadien. Ces projets vont dans le sens des 11 priorités qui ont été déterminées par les Canadiens et les Canadiennes des régions rurales et éloignées lors de divers ateliers organisés en prévision de l’Atelier rural national, qui s’est tenu à Belleville, en Ontario, en 1998. Il s’agit notamment d’améliorer l’accès des résidants des régions rurales aux programmes fédéraux, de faciliter l’accès des entreprises rurales aux ressources financières, d’augmenter les possibilités de développement rural et de faire participer les régions rurales du pays à l’économie du savoir, tout en fournissant aux citoyens les outils nécessaires pour tirer pleinement parti des nouvelles technologies.

L’Initiative des projets pilotes constitue l’un des volets du Partenariat rural canadien, un programme de quatre ans, doté d’une enveloppe de 20 millions de dollars, qui avait été annoncé dans le budget fédéral de 1998, et fait partie du cadre de la stratégie du gouvernement pour le développement rural. L’annonce d’aujourd’hui porte à 321 le nombre de projets pilotes qui ont été approuvés au cours des quatre dernières années, et qui ont été financés en partenariat avec d’autres ministères, organismes et paliers de gouvernement, ainsi qu’avec des organismes privés. En règle générale, l’Initiative finance chaque projet à hauteur du tiers de son coût, jusqu’à concurrence de 50 000 dollars. Les projets qui reçoivent des fonds doivent porter sur au moins une des 11 priorités identifiées.

Neuf projets ont été approuvés au Québec

Le rendez-vous des marcheurs
Numéro de projet : QC-0009-2001-F
St-Clément, Bas Saint-Laurent
Le rendez-vous des marcheurs vise à promouvoir le développement rural du Bas Saint-Laurent par un projet à valeur ajoutée axé sur les loisirs et le tourisme. Le projet débouchera sur la production d’une trousse destinée à aider d’autres collectivités rurales à créer des passerelles thématiques offrant aux visiteurs la possibilité de mieux comprendre ces collectivités et d’en découvrir le cachet spécifique.
Financement : 45 386 $.

Développement économique communautaire et formation : un partenariat prometteur
Numéro de projet : QC-0052-2001-F
Scottstown, Cantons de l’Est
Ce projet fait suite à une initiative de formation civique réalisée par les résidants de Scottstown. Il propose des mesures exhaustives visant la formation, l’évaluation et la mise en pratique de l’apprentissage, en collaboration avec des partenaires de la collectivité, afin d’améliorer les conditions de vie individuelle et collective dans les collectivités rurales, dans le cadre d’une approche endogène et de développement durable.
Financement : 7 000 $.

Les loisirs comme outil de développement pour les jeunes de la MRC d’Acton
Numéro de projet : QC-0059-2001-F
Acton Vale, Montérégie
Le projet vise à offrir plus de loisirs actifs aux adolescents. Il consiste à mettre à l’essai et à diffuser un « modèle de consultation et de démocratie active » faisant appel à une démarche de résolution de problèmes avec les partenaires et les intervenants de la collectivité. Les objectifs du projet sont de renforcer le leadership et d’améliorer le potentiel et les ressources récréatives dans la localité.

Financement : 10 133 $

Possibilités innovatrices d’apprentissage et de travail au Nunavik
Numéro de projet : QC-0063-2001
Nunavik, Nord du Québec
Ce projet, qui s’adresse aux résidants du village de Kangiqsualujjuaq, et plus particulièrement aux jeunes, fournira des possibilités innovatrices d’apprentissage et de travail qui font appel à la technologie des communications récemment acquise comme l’Internet à haute vitesse et le projet pilote d’enseignement par liaison satellite Internet.

Financement : 36 600 $

Accessibilité 2001
Numéro de projet : QC-0098-2001-F
MRC de l’Abitibi
Le projet Accessibilité 2001 a pour objet de déterminer, avec le concours de toutes les parties intéressées, les meilleures façons d’améliorer la mobilité des personnes et, partant, de faciliter l’accès aux services dans la MRC de l’Abitibi. Il cherchera à améliorer les ressources existantes et mettra à l’essai de nouveaux outils, y compris un répartiteur électronique, pour réduire les coûts d’exploitation généralement associés aux projets de transport semi-collectif.

Financement : 32 500 $

Prendre soin de soi quand on prend soin des autres
Numéro de projet : QC-0249-2001-F
MRC de Bellechasse
Le projet s’adresse aux prestataires de soins familiaux de la MRC de Bellechasse et vise à expérimenter des moyens novateurs visant à améliorer la qualité de vie et le bien-être de ces personnes. Les outils qui seront élaborés viendront compléter un guide de prévention de l’épuisement (manuel écrit et document audiovisuel) qui pourra se révéler utile à d’autres collectivités rurales.

Financement : 25 000 $

Culture de l’if commun
Numéro de projet : QC-0254-2001-F
Baie St-Paul et les régions avoisinantes
Le but du projet est d’enrayer le déclin des régions rurales en améliorant les sources de revenu des producteurs forestiers de la région de Charlevoix. À cette fin, il établira des méthodes rentables de culture de l’if commun dont on tire les taxanes, des composés d’intérêt pharmaceutique de très grande valeur commerciale.

Financement : 20 000 $

La Corvée
Numéro de projet : QC-0265-2001-F
Saint-Camille, Cantons de l’Est
Créé par la Coopérative de solidarité en soins et services de Saint-Camille, ce projet examinera la faisabilité d’une formule coopérative de participation des usagers à la prestation étendue de soins et services de santé. Le projet vise à donner aux personnes âgées de l’information à jour ainsi qu’à favoriser leur autonomie et leur intégration sociale et, par le fait même, réduire les coûts liés aux soins de santé grâce à la prévention, aux activités de sensibilisation et au développement social.

Financement : 50 000 $

Récolte 2002 au Nunavik : les tisanes inuites Northern Delights
Numéro de projet: QC-0275-2001-E
Nunavik, Nord du Québec
Dans le but de créer un environnement commercial viable qui stimulera la création d’emplois et offrira un nouveau mode de mise en valeur économique de la flore de la région, l’Institut culturel Avataq a élaboré cinq mélanges d’herbes à tisane grâce aux recherches qui ont été faites sur la tradition et la culture inuites. L’objectif est d’augmenter les récoltes pour répondre à l’augmentation prévue de la demande et de fournir l’aide nécessaire pour permettre aux activités d’herboristerie de la communauté d’atteindre l’autosuffisance en étendant la récolte à cinq autres collectivités inuites de la région de Nunavik. Avec les bénéfices tirés de cette activité commerciale, l’Institut culturel Avataq financera les activités fondamentales de son mandat, qui sont de promouvoir la langue et la culture inuites au Nunavik.

Financement : 15 000 $

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires