Promotion des produits marins du Québec sur le marché intérieur

Québec (Québec), 3 décembre 2009 – Le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques, leader adjoint du gouvernement et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Claude Béchard, annonce une aide financière de 117 831 dollars destinée à soutenir les campagnes promotionnelles de la moule bleue d’élevage et du maquereau du Québec. Ces campagnes sont en cours et se poursuivront jusqu’à la fin de l’année.

« Je salue ces initiatives qui cadrent parfaitement avec les objectifs de la campagne “Mettez le Québec dans votre assiette” en incitant la population à découvrir et à savourer des produits distinctifs. Ces campagnes démontrent également la détermination et l’engagement concret de tous les acteurs de l’industrie à faire connaître aux Québécois les produits de nos régions maritimes », a précisé M. Béchard.

Ces campagnes visent à favoriser un meilleur positionnement du maquereau et de la moule bleue d’élevage sur le marché intérieur. Elles ont aussi pour objet de renforcer les liens d’affaires entre les entreprises de transformation des régions maritimes et les entreprises de distribution des régions urbaines. Avec des thèmes accrocheurs comme « La moule du Québec fait sa fraîche » et « Accro au maquereau du Québec », l’industrie propose aux consommateurs québécois d’agrémenter plus souvent leur menu de ces produits marins bien de chez nous. La publicité radio aux heures de pointe, les sites Web lamouleduquebec.com et maquereauduquebec.com, ainsi que la distribution de matériel publicitaire dans les grandes chaînes d’alimentation et dans les poissonneries des grands centres sont autant de moyens pour encourager les consommateurs de ces régions à privilégier ces produits.

Enfin, mentionnons que ces campagnes sont mises en oeuvre grâce au Groupe de travail sur la promotion du maquereau du Québec et au Comité de commercialisation des produits maricoles. Ces organismes réunissent différents acteurs de l’industrie des pêches et de l’aquaculture commerciales, tels que l’Association québécoise de commercialisation de poissons et fruits de mer, l’Association québécoise de l’industrie de la pêche, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, la Table des pêches maritimes, de même que le Regroupement des mariculteurs et la Table maricole.

Portrait du secteur
Rappelons que l’industrie de la pêche et de l’aquaculture commerciales est une composante majeure du paysage socio-économique du Québec maritime. Un peu plus de 2 800 pêcheurs et aides-pêcheurs assurent les activités de capture en eau salée au Québec avec plus de 1 000 bateaux. Au cours des cinq dernières années, ces activités ont engendré chaque année des débarquements moyens de 60 000 tonnes de produits marins, pour une valeur de 250 millions de dollars de produits transformés. L’industrie maricole (aquaculture en eau marine) comprend une vingtaine d’entreprises qui procurent une centaine d’emplois annuels et saisonniers et effectuent des ventes estimées à près d’un million de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires