Renouvellement des permis d’aquaculture de l’entreprise Culti-mer

Québec (Québec), 26 janvier 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, M. Yvon Vallières, annonce le renouvellement des permis d’aquaculture demandé par l’entreprise Culti-mer établie aux Îles-de-la-Madeleine.

La décision de renouveler les permis a été prise à la suite de l’analyse de la demande de l’entreprise et des résultats de la réunion de consultation et d’information qui s’est tenue aux Îles-de-la-Madeleine le 12 décembre dernier. Cette consultation avait pour objet de permettre au promoteur d’informer les groupes et les organismes intéressés par son projet pectinicole. Elle donnait également la possibilité aux représentants de ces groupes et organismes d’exprimer leurs opinions et d’obtenir des réponses à leurs questions.

Les présentations faites par des scientifiques spécialisés en mariculture ont démontré que les activités d’élevage de pétoncles avaient un effet négligeable sur la pêche commerciale, particulièrement en ce qui a trait au prélèvement de jeunes pétoncles (captage) à même la ressource sauvage. À ce sujet, M. Vallières a tenu à rappeler que le ministère fédéral des Pêches et des Océans a la responsabilité d’inscrire sur le permis de captage les mesures de compensation à mettre en oeuvre en fonction de l’incidence de la collecte de naissains sur les stocks naturels de pétoncles.

« L’analyse de la demande et les propos recueillis au cours de cette réunion permettent de conclure que les activités de pêche commerciales et celles de Culti-mer peuvent coexister de façon harmonieuse, dans le respect des principes de développement durable, et ce, pour le bien-être économique de la communauté des Îles-de-la-Madeleine », a précisé le ministre Vallières.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires