Renouvellement proposé du mandat d’Adrian Measner à la barre de la Commission canadienne du blé

Ottawa (Ontario), 20 octobre 2005 – L’honorable Reg Alcock, ministre responsable de la Commission canadienne du blé (CCB), a accepté la recommandation du conseil d’administration de la CCB, un organisme contrôlé par les agriculteurs, de renommer Adrian Measner au poste de président-directeur général de la CCB.

La proposition de renouvellement a été soumise au Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Chambre des communes pour examen.

« Les années de service de M. Measner ont porté fruit à la Commission canadienne du blé », a déclaré M. Alcock. « Durant toutes les étapes de sa carrière, il n’a eu qu’une pensée : trouver des façons d’augmenter les revenus des agriculteurs de l’Ouest du Canada. Ses réalisations à la CCB et ses solides antécédents personnels dans le domaine de l’agriculture en font le candidat idéal pour ce poste. »

Le président du conseil d’administration de la CCB, M. Ken Ritter , a affirmé que M. Measner avait réalisé de nombreux projets au cours de ses trois premières années à la barre de la CCB, notamment une restructuration globale de l’organisation.

« En tant que président-directeur général, Adrian avait comme grande priorité d’assurer la responsabilisation et l’efficacité de la CCB pour les agriculteurs en mettant l’accent sur le rendement et les résultats, y compris en créant un système transparent de mesure du rendement », a expliqué M. Ritter. « Il connaît bien les défis auxquels font face les agriculteurs des Prairies et il applique la stratégie du conseil d’administration de façon à positionner la CCB pour l’avenir. »

M. Measner est entré au service de la CCB en 1974. Avant d’être nommé pour la première fois aux commandes de l’organisation en 2002, il a occupé le poste de vice-président exécutif des ventes. Il possède une vaste expérience de la commercialisation et du transport des grains, ainsi que des ventes de blé et d’orge sur les marchés internationaux. Au cours des années 90, il a aidé la CCB à traverser une période d’adaptation à des changements majeurs dans la structure des marchés internationaux des céréales, qui est passée d’une poignée de clients traditionnels à un environnement commercial hautement compétitif regroupant 200 clients répartis dans 70 pays.

M. Measner a grandi sur une ferme à Holdfast, en Saskatchewan, et étudié à l’Université de la Saskatchewan. Il a aussi exploité une petite ferme céréalière au Manitoba.

La CCB, un organisme contrôlé par les agriculteurs, assure la commercialisation du blé et de l’orge cultivés par les producteurs de l’Ouest canadien. Elle est le plus important vendeur de blé et d’orge au monde. En 1998, la Loi sur la Commission canadienne du blé a été modifiée de façon à créer un système moderne de régie interne, y compris un conseil d’administration de 15 membres dont les deux tiers sont élus par les agriculteurs des Prairies.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires