Semaine canadienne de la sécurité agricole, du 14 au 20 mars

Ottawa (Ontario), 8 février 2007 – « Protégez vos membres! » est le thème dela Semaine canadienne de la sécurité agricole, du 14 au 20 mars, qui porteprincipalement sur les points de pincement, les écrasements, les emmêlementset l’importance des dispositifs protecteurs.

En moyenne, 115 personnes sont tuées chaque année et 1500 autres sont blessées à l’occasion d’accidents survenus à la ferme. La plupart des blessures peuvent être évitées en adoptant une approche de gestion des risques qui consiste à constater, estimer, réparer et évaluer un danger.

Matière à discussion

  • Un peu plus de la moitié des accidents, à la ferme, se produisent alors que la victime travaille seule, alors qu’environ 25% ont lieu en présence d’un membre de la famille.
  • En gros, deux victimes d’accidents à la ferme sur trois (60%) sont des propriétaires-exploitants. Les autres victimes tendent à être un enfant du propriétaire-exploitant (15%); un ouvrier agricole (12%); un membre de la famille – par exemple un frère ou un parent (8%); l’épouse du propriétaire (3%); tandis que les autres sont des visiteurs. (Source: PCSBMA(*))
  • Les tracteurs sont impliqués dans près de la moitié (48%) des décès à la ferme, tandis que d’autres machines agricoles contribuent à près d’un quart d’entre eux (24%). Le dernier quart des décès (28%) ne sont pas reliés aux machines agricoles, et sont entre autre causés par des attaques de bétail, des chutes, des noyades et des électrocutions. (Source : PCSBMA(*))
  • Les blessures survenues à la ferme coûtent annuellement, en moyenne, de 200 à 300 millions de dollars à l’économie canadienne.
  • En 2001, le Canada comptait 246 195 exploitants agricoles, qui représentaient un peu moins d’un pour cent de la population du pays.
  • Seulement 2% des fermes, au Canada, ne sont pas des entreprises familiales; 61% appartiennent à un propriétaire-exploitant unique; 27% sont des partenariats et 10% sont des sociétés familiales.
  • L’agriculteur canadien moyen a plus de 58 ans.
  • L’agriculteur canadien moyen produit suffisamment de nourriture pour nourrir 124 personnes pendant un an.

De plus amples renseignements sur la Semaine canadienne de la sécurité enmilieu agricole sont disponibles auprès de la Fédération canadienne del’agriculture, l’Association canadienne de sécurité agricole, Financementagricole Canada et Agriculture et Agro alimentaire Canada.

(*) PCSBMA – Programme canadien de surveillance des blessures en milieu agricole www.caisp.ca .

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Association canadienne de sécurité agricole (ACSA)
http://www.casa-acsa.ca/

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fac-fcc.ca/

Commentaires