Des milliards pour la relève agricole américaine

Le ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a annoncé son intention d’investir 5,6 GU$ dans les deux prochaines années pour aider les nouveaux venus en agriculture, la relève, ainsi que les éleveurs. Les sommes d’argent iront dans des programmes déjà en place pour la relève agricole, ainsi qu’à de nouveaux programmes qui seront mis sur pied pour soutenir cet objectif.

Un nouveau site web a été lancé dans la foulée de l’annonce. Ce dernier a été construit pour aider les nouveaux agriculteurs en tenant compte des commentaires reçus de partout des États-Unis des gens du milieu. Le site contient les ressources disponibles pour les nouveaux venus en agriculture, ainsi que pour ceux qui y sont déjà familiers. Il a été aussi conçu autant pour la gent féminine que masculine. Il est aussi question des étapes pour démarrer une entreprise en agriculture et des exemples d’agriculteurs prospères.

La vice-secrétaire à l’Agriculture, Krysta Harden, a indiqué que l’engagement de l’USDA  « reflète l’évolution des efforts de l’USDA pour mieux servir la prochaine génération d’agriculteurs et d’éleveurs. » Chaque trimestre, l’USDA informera sur les efforts de sensibilisation qui seront faits pour aider les nouveaux agriculteurs et les éleveurs à obtenir des conseils, du financement et l’autonomie en tant que propriétaires d’entreprises.

Avec cet investissement, l’USDA vise à augmenter le pourcentage des agriculteurs débutants dans ces domaines:

-Les emprunts des prêts directs et garantis
-Les applications pour le Programme d’aide en cas de catastrophe pour les cultures non assurées
-Les bénéficiaires aux contrats de programmes d’incitatifs à la qualité environnementale
-L’obtention de subventions aux productions à valeur ajoutée
-Les programmes incitatifs pour souscrire à l’assurance-récolte
-Les fonds aux programmes de promotion de l’alimentation locale et du programme de promotion des Farmers Market

Cette annonce intervient au moment où l’âge moyen des agriculteurs américains atteint plus de 58 ans. Près de 10% des terres agricoles des États-Unis changeront de mains dans les cinq prochaines années.

« Ce qui a débuté il y a sept ans, avec la reconnaissance du défi que représentait le vieillissement rapide de l’agriculteur américain, a été transformé en une stratégie solide, transparente, et basée sur la technologie pour recruter les agriculteurs de demain », a déclaré la vice-secrétaire.

Source: Agriculture.com

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires