Une des plus grosses serres de légumes du Québec verra le jour à Lévis

Les Productions Horticoles Demers investit 70 M$ pour construire dans les prochains mois une nouvelle aire de production de 15 hectares à Lévis, ce qui en ferait une des plus importantes serres de la province. Avec cette annonce, l’entreprise devrait plus que doubler sa production qui passera de 7500 tonnes à 17 500 tonnes. Les installations de Drummondville et de Lévis totaliseront alors 28 hectares.

La serre permettra de produire divers légumes, tels que tomates, concombre, poivrons et aubergines durant toute l’année. La valeur estimée des végétaux qui seront cultivée s’élève à 175 M$.

Le projet devrait créer 150 emplois qui s’ajouteront aux 300 employés travaillant déjà chez Productions Horticoles Demers.

«Ce projet contribue à notre objectif de doubler la superficie de culture en serre d’ici 2025 afin de permettre aux Québécois d’avoir accès à des fruits et légumes frais toute l’année et à un juste coût. La construction de serres est un moyen efficace d’accroître notre autonomie alimentaire, une priorité du gouvernement du Québec, et d’offrir des produits maraîchers locaux de qualité, cultivés dans une perspective de développement durable », a déclaré le ministre du MAPAQ, André Lamontagne, qui a fait le lien avec la Stratégie de croissance des serres, dévoilée en novembre 2020.

Le projet a fait l’objet d’un imposant montage financier regroupant plusieurs partenaires. Investissement Québec a accordé un prêt avec intérêts de 25,1 M$. Un autre prêt d’un de ses fonds fait également partie de la participation financière en plus de 2,5 M$ en subvention de Transition énergétique Québec. Le Fonds de solidarité FTQ  (7,5 millions $), Desjardins Capital (3,7 millions $) et Capital Financière Agricole Inc. (1,1 million $) sont aussi impliqués financièrement. De plus, une fois le complexe de serres en activité, le MAPAQ versera une subvention pouvant atteindre un montant maximal de 23,1 M$ sous la forme d’un rabais d’électricité pour la période de 2022 à 2030.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires