Bilan des Cultures
Producteurs de Grains du Québec
Réseau végétal Québec
ANCQ inc, Association des négociants en céréales du Québec Inc.
VIA, Pôle d'expertise en services-conseils agricoles

Semaine se terminant le 8 octobre

Les conditions plus humides ralentissent la progression des récoltes

La récolte de soya affiche un léger retard par rapport à l'an dernier.

Aperçu


Bayer

La dernière semaine aura proposé des conditions plus humides dans plusieurs régions du Québec, ralentissant la perte d’humidité du grain et mettant même à l’arrêt les battages dans le soya dans certains cas.

De fait, après un début des récoltes un peu plus rapide que l’an dernier, celle de soya à 48% complétée cette semaine affiche maintenant un léger retard de 2% par rapport à 2020.

Dans le maïs, on constate aussi que la maturité du maïs prend du retard, à 83% atteint, contre 97% à pareille date l’an dernier. On se rappelle cependant que l’an dernier, un gel hâtif à la fin septembre avait coupé court à la fin de saison.

De manière générale, les commentaires cette semaine concernant la récolte de soya en cours se veulent sans éclat. On continue de rapporter que les résultats sont particulièrement décevants, spécialement dans les sols plus légers en raison de la sécheresse d’août dernier, alors que les sols plus lourds s’en sont certainement mieux tirés:

«Beaucoup de surprises dans les terres fortes. On passe de 0,8 t/ha dans les sables à 4,5t/ha pour certains champs d’argile. On devrait finir avec une moyenne de 3,3 t/ha sur 217 ha» -Renaud Péloquin -Ferme de Ste-Victoire inc-Montérégie-Est

«Les récoltes de soya avance à pas de tortue depuis deux semaines. La semaine dernière, il n’y a eu seulement qu’une journée de récolte avant la pluie, cette semaine aucune journée. Le temps nuageux et humide du matin maintient un niveau d’humilité trop élevé des fèves. Si une fenêtre de beau temps plus sec se présente, on devrait reprendre les récoltes ce jeudi ou vendredi. Les rendements moyens varient de 3,2 à 3,4 tm/ha, ce qui est environ 15 à 20 % en bas des moyennes.» Dominique Dubuc –Ferme Dom Inc. –Montérégie-Ouest

Du côté de l’état des cultures, celui du soya continue de prendre du mieux de semaine en semaine, suggérant à ce stade-ci que certaines surprises ont été observés dans les rendements obtenus.

Nous demeurons toutefois avec un état des cultures de soya toujours nettement moins intéressant que l’an dernier. Considérant les commentaires des participants dans les dernières semaines, il est maintenant certain que dans l’ensemble, le rendement moyen du soya au Québec sera décevant cette année, soit nettement sous la moyenne des dernières années.

Dans le maïs, l’état des cultures fait du surplace depuis deux semaines, voire même en léger recul dans les derniers jours. Pour le moment, toujours aucune indication concernant les premiers champs battus et les rendements obtenus.

Les conditions humides de la dernière semaine n’auront pas nécessairement été uniformes si on se fit aux informations obtenues concernant l’état du sol. La moyenne des observations propose un léger assèchement du sol, plus spécialement dans les régions du Centre-du-Québec, et de la Mauricie/Lanaudière. Par contre, les régions plus à l’est, particulièrement celle de la Capitale-Nationale/Chaudière-Appalaches, composent avec des conditions qui apparaissent de plus en plus humides.

Maïs


Pioneer

Soya


G3 Canada Limited

Conditions de croissance


Sollio & Grains Québec

États des cultures


Les entreprises LaFrance, Division Grains Inc.

Vous aimeriez participer à cette évaluation hebdomadaire, n’hésitez pas à nous contacter ou encore vous inscrire à notre liste des participants en remplissant le formulaire suivant. Il nous fera plaisir de communiquer et de vous transmettre les informations nécessaires pour vous joindre à nous. Le sondage a lieu chaque semaine, du mardi au jeudi midi, et ne prend qu’une trentaine de secondes à compléter.

MERCI À NOS COMMANDITAIRES

à propos de l'auteur

Collaborateur

Jean-Philippe Boucher

Jean-Philippe Boucher est agronome, M.B.A., consultant en commercialisation des grains et fondateur du site Internet Grainwiz. De plus, il rédige sa chronique mensuelle Marché des grains dans le magazine Le Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Jean-Philippe Boucher

Commentaires