En attendant le printemps…

Si certains pouvaient croire que la saison 2017 serait hâtive, la dernière tempête hivernale qui a balayé le Québec a remisé ces espoirs bien loin dans le calendrier. Certains territoires de la province avaient en effet reçu que peu de neige depuis le début de l’hiver et la terre était dénudée depuis plusieurs semaines. Mais avec près de 40 centimètres de neige au sol en moyenne (73cm à Saint-Hubert!) à la suite de la tempête de mercredi, il faudra se résigner à prendre son mal en patience.

Le NOAA Climate a livré ses prévisions pour le printemps à venir. Comme le disait Environnement Canada en février dernier, croyez-le ou non, le printemps devrait être plus chaud qu’en temps normal, avec de possibles inondations dans les régions où la neige a été abondante.

Comme l’hiver a été un des plus chaud jamais enregistré, le printemps devrait l’être aussi, indique NOAA, Déjà le sud-ouest des États-Unis affiche des températures plus chaude et la tendance remonte vers le nord. La saison des semis a d’ailleurs débuté au Texas et en Oklahoma. L’organisme a établi des prévisions selon la température, les précipitations et les risques d’inondation. Selon les experts, toute la côte est aurait 52% de chance de connaître des températures au-dessus des normales, une zone qui englobe le sud du Québec si on se fie aux graphiques.

Des risques mineurs d’inondation sont prévus en Nouvelle-Angleterre. En tenant compte des différents versants des cours d’eau, les zones limitrophes aux États-Unis pourraient voir une hausse des niveaux d’eau avec la fonte des neiges. Le Manitoba serait toutefois la zone la plus à risque, surtout si le printemps est pluvieux. Le Midwest pourrait être affecté également.

Les précipitations demeurent le facteur le plus incertain. Les modèles météos pointent vers des précipitations plus élevées pour seulement deux zones aux États-Unis qui ne concernent pas le Québec.

Mais comme ajoute l’expert dans cette vidéo (en anglais), ce ne sont que des prévisions!

 

Source: NOAA

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires