Marché des grains: Les stocks plombent les prix

Les marchés ont eu à digérer vendredi leur premier rapport important de l’année avec le dévoilement des réserves en grains et des superficies ensemencées en blé d’hiver. Des ventes décevantes pour le maïs et le blé, ainsi que de plus grandes quantités de terres semées en blé ont fait trébucher les marchés qui ont affiché un solde négatif pour la semaine.

Le département d’Agriculture américain (USDA) a profité de l’occasion réviser à la hausse la production de la dernière année en raison de rendements record. La production de soya a été revu à la baisse mais demeure à un niveau record.

Au niveau des stocks, ceux du blé se sont situés à 1,87 milliards de boisseaux au 1er décembre 2017 contre des attentes de 1,85 milliards. Les projections pour les terres consacrées au blé ont également dépassé les estimations à 32,61 millions d’acres contre 31,31 millions. Cette superficie situe la campagne de 2017-2018 en deçà de celle de l’année dernière mais l’effet combiné des stocks et de cette surprise ont miné les prix du blé.

Les stocks de maïs ont aussi dépassé les estimations à 12,52 milliards de boisseaux contre 12,43 milliards. Le rendement et la production ont aussi été maintenus, ce qui fait de la récolte de 2017 la plus importante à ce jour.

Le soya a de con côté bénéficié de bons chiffres pour les ventes mais la pluie en Amérique du Sud a apaisé les craintes liées à la sécheresse.

Les cours ont également été influencés cette semaine par des ventes hebdomadaires américaines décevantes pour le maïs et le blé, respectivement en recul de 54% et de 86% par rapport à la moyenne des quatre semaines précédentes.

Le boisseau de maïs pour mars a terminé vendredi à 3,4625 $US pour une perte de 1,42%, contre 3,5125 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour mars a reculé de 2,4%  à 4,2050 $US contre 4,3075 $US la semaine dernière.

Le boisseau de soja pour mars a clôturé à 9,6050 $US contre 9,7075 $US vendredi dernier pour une perte de 1%.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires