Ligne de temps

Marché des grains: La sécheresse en arrière plan

L’inquiétude sur les conséquences du temps sec en Amérique du Sud et en Amérique du Nord a poussé le blé et le soya vers le haut cette semaine avant qu’une prise de profits ne vienne miner les gains des derniers jours. Le blé a atteint son niveau le plus élevé en trois mois mardi. Le soya n’a pas pu conserver ses gains devant des ventes décevantes à l’étranger. Le maïs s’est faufilé avec des ventes supérieures aux attentes, ce qui lui a permis de terminer en hausse.

Le temps sec et froid fait des dégâts aux États-Unis. La qualité du blé d’hiver est jugée à son niveau le plus faible depuis 2006 en raison de la faible, ou du manque de couverture neigeuse à plusieurs endroits. Les vagues de froid se succèdent depuis le début de l’hiver et d’autres sont prévues encore. En Amérique du Sud, c’est toujours l’Argentine qui cause des soucis en raison des faibles précipitations.

Le blé a profité de ces inquiétudes pour continuer sa progression de la semaine dernière. Le soya a par contre retranché des gains en réaction à la vente de soya du Brésil vers la Chine, ce qui est plutôt inhabituel à cette époque de l’année. À l’approche du printemps, plusieurs analystes commencent à s’interroger sur les intentions de semis des producteurs qui pourraient miser encore sur le soya en raison des prix.

Les ventes de maïs se sont accélérées avec des annonces importantes sur six des sept derniers jours. La céréale a profité de la baisse du dollar sur les marchés internationaux.

Le boisseau de maïs pour mars a terminé vendredi en hausse de 1,4 % à 3,6150 $US contre 3,5650 $US  vendredi dernier à la clôture.

Le boisseau de blé pour mars a clôturé 1,3% à 4,4675 $US contre 4,4100 $US la semaine dernière.

Le boisseau de soya pour mars a fini à 9,7875 $US contre 9,8550 $US vendredi dernier, pour un recul de 0,7%.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires