Ligne de temps

Marché des grains: Turbulences à Chicago

 

Le prix des grains a fortement réagi au dernier rapport du département de l’Agriculture quant aux réserves et aux prévisions de rendement des céréales pour la prochaine récolte. La situation n’a pas été arrangée par des ventes moyennes à l’étranger. Le seul point positif est venu des discussions qui ont toujours cours entre les États-Unis et la Chine quant à leur différend commercial, ce qui a toutefois été miné vendredi par de nouvelles menaces de la part du président américain.

Le WASDE, qui fait l’inventaire des stocks de céréales, a causé toute une surprise mercredi en relevant les prévisions de rendement pour le maïs. Au lieu de la baisse anticipée, le rapport a indiqué une hausse des prévisions précédentes à 181,3 boisseaux par acres contre des attentes de 175 à 180 de la part du marché.

Le département américain a également relevé ses prévisions de stocks de blé provenant de la Russie et des pays avoisinants. Les experts discutent depuis plusieurs semaines des impacts du temps sec sur la récolte, anticipant même des restrictions sur les exportations russes, mais le gouvernement américain a déclaré que les rendements étaient bien meilleurs que prévu. Le blé a plongé sous la barre des 5 $US en réaction pour une perte de 17% en un mois. La céréale a toutefois rebondi au terme de la semaine.

Les ventes hebdomadaires n’ont pas quant à elles suscité l’enthousiasme en se situant dans le bas de la fourchette des prévisions.

Le soya avait tout de même bien résisté durant la semaine sur l’espoir d’une résolution du conflit commercial avec la Chine. La déclaration du président Trump d’aller de l’avant avec 200 G$US de tarifs supplémentaires sur les biens chinois importés a toutefois recalé toute chance d’une entente à court terme. La Chine a acheté le tiers de la production de soya des États-Unis l’an dernier, ce qui avait permis de soutenir les cours de la fève.

Le cours du soja a également baissé sur l’ensemble de la semaine, principalement en raison d’une hausse des cultures américaines considérées comme bonnes à excellentes par l’USDA dans un rapport lundi, à 68% contre une anticipation de 66%.

Le boisseau de maïs pour décembre a clôturé en baisse de 2,2% à 3,5175 $US contre 3,6700 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour décembre a terminé la semaine à 5,1150 $US comparativement à 5,1125 $US la semaine précédente.

Le boisseau de soya pour novembre a fini avec une perte de 1,6% à 8,3050 par rapport à 8,4400 une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires