Marché des grains: La météo freine les marchés

La météo favorable aux États-Unis a signalé un retour à des valeurs négatives à la bourse de Chicago. Avec des prévisions de beau temps pour les prochains dix jours, il semble acquis que les producteurs pourront rattraper leur retard dans les cultures, malgré la neige et la pluie qui est tombée dans plusieurs régions. Le soya autant que le maïs se sont repliés en conséquence.

L’enthousiasme des courtiers a également été refroidi par l’annonce de ventes à l’étranger moitié moins importantes que prévu.

Articles connexes

Le Département de l’agriculture des États-Unis a déclaré des ventes de soya à l’exportation au cours de la dernière semaine de 295 600 tonnes. Le chiffre inclut les annulations de 694 400 tonnes de soja vendu à des destinations inconnues.

Les importations chinoises de soya devraient diminuer d’un quart au cours des trois derniers mois de 2018, leur plus forte baisse depuis au moins 12 ans. Il s’agit d’une conséquence directe de la guerre commerciale sino-américaine. Le conflit a aussi pour effet de se faire accumuler les stocks en territoire américain, une donnée qui risque d’être exacerbée si les rendements s’avèrent aussi bons que prévu pour la présente récolte.

Les semis de blé d’hiver aux États-Unis ont progressé selon les attentes avec 65% des semis complétés d’après l’USDA.

Le boisseau de soya pour novembre a glissé de 1,2% pour finir à 8,5675 $US contre 8,6750 $US une semaine auparavant.

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé en baisse de 1,8% vendredi à 3,6700 $US comparativement à 3,7375 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de blé pour décembre a clôturé à 5,1475 $US par rapport à 5,1725 $US il y a une semaine, un recul de 0,5%.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires