Marché des grains: Retour à la case départ

La semaine s'est conclue de manière décevante à Chicago

Les principaux grains ont terminé la semaine par des soldes négatifs. Le blé, le soya et le maïs ont tous affiché leurs pires reculs en trois semaines en arrière, effaçant une partie des gains enregistrés en décembre.

Malgré d’autres achats cette semaine par la Chine, les ventes de soya n’ont pas atteint les niveaux espérés par le marché. Les ventes se sont élevées à 3 millions de tonnes pour les deux dernières semaines et deux autres millions de tonnes devraient partir en destination de la Chine la semaine prochaine. Mais après six mois d’interruption dû à la guerre commerciale sino-américaine, ces achats sont loin d’entamer les réserves accumulées en sol américain et gonflées par la récente récolte. De plus, le Brésil amorcera dans deux semaines une récolte de soya qui pourrait établir des records au niveau de la production, ce qui ne réjoui personne à Chicago, surtout que les réserves mondiales sont elles aussi élevées.

Le blé a aussi été passé à la moulinette à la suite de nouvelles provenant cette fois-ci de la Russie. Le pays a augmenté les niveaux de blé disponible à l’exportation alors que plusieurs croyaient que l’été aurait entamé la capacité de la Russie à vendre à l’étranger. Ces informations ont donc pesé sur les espoirs de voir le blé américain reprendre en popularité auprès des acheteurs.

Le maïs a connu durant la dernière semaine sa pire performance en trois mois. La céréale a suivi la tendance négative malgré des rumeurs voulant que la Chine augmente sa production d’éthanol.

Le marché des matières premières a également été secoué par les turbulences dans le secteur des hydrocarbures. La volatilité et l’incertitude sur la tendance des prix a incité à la prudence de nombreux courtiers qui ont préféré se tenir loin.

Les marchés seront fermés cette semaine pour Noël ainsi que la semaine prochaine pour le 1er janvier.

Le boisseau de soya pour janvier a clôturé en baisse de 1,8% à 8,8475 $US contre 9,0050 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de maïs pour mars a reculé de 1,6% à 3,7850 $US, par rapport à 3,8475 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour mars, également a encaissé une perte de 3% à 5,1400 $US comparativement à  5,3000 $US la semaine dernière.

Commentaires