Marché des grains: Un ajustement des attentes mine les prix

Marché des grains: Un ajustement des attentes mine les prix

Le dernier rapport du département américain de l'Agriculture (USDA) sur les réserves américaines et internationales était très attendu cette semaine mais les résultats n'ont pas été à la hauteur des attentes. Des stocks plus importants que prévu du côté du maïs a particulièrement affecté la céréale.

Le relèvement de la production prévu en Amérique du Sud a également affecté les prix durant la semaine. La production de soya au Brésil devrait atteindre un nouveau record à 133,82 million de tonnes. Les prévisions pour le maïs a aussi été augmenté par rapport à janvier, ce qui laisse croire que les dommages causées par la sécheresse n'ont pas été aussi important que prévu.

De bonnes ventes ont été enregistrées, ce qui a permis aux céréales de se relever après le rapport de mardi. Le USDA a indiqué des ventes de 1,46 millions de tonnes de maïs, 983 000 tonnes de soya et 635 000 tonnes de blé.

Les prix pour le blé se sont raffermis vers la fin de semaine avec l'annonce de froid intense dans le centre et le sud des États-Unis, ce qui pourrait conduire à de la mortalité dans les champs de blé d'automne.

Les marchés seront fermés lundi aux États-Unis pour le congé férié du « Presidents' Day ».

Le boisseau de soya pour mars a conclu vendredi à 13,7200 $US, comparativement à 13,6675 $US une semaine plus tôt, un gain de 0,5% sur une base hebdomadaire.

Le boisseau de blé pour mars a terminé à 6,3675 dollars contre 6,4125 $US vendredi dernier, une perte de 1% et la 2e perte hebdomadaire consécutive.

Le boisseau de maïs pour mars a fini à 5,3875 dollars contre 5,4850 $US une semaine auparavant. Il s'agit de la 1re perte en trois semaine pour la céréale.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires