Marché des grains: Folle semaine pour les grains

Marché des grains: Folle semaine pour les grains

Le marché des grains a goûté à une volatilité rarement vue à Chicago mais qui semble devenir la norme depuis quelque temps. L'arrivée de précipitations bienvenues dans plusieurs zones du Midwest américain et un changement de ton de la part de la Réserve fédérale américaine a fait valser les contrats à terme vers le bas. Les pertes hebdomadaires ont été minimisées par un rachat vendredi à la suite du plongeon de la veille mais sont tout de même importante. Le maïs et le soya ont tout les deux affiché des pertes de 11% pour la semaine.

Les prévisions météo sont meilleures pour les deux prochaines semaines avec du temps plus frais et des précipitations. Après un début de saison difficile à plusieurs endroits, le changement de régime météo est bienvenu pour les producteurs et augmente les perspectives de meilleurs rendements pour la fin de la saison.

Les autorités monétaires aux États-Unis semblent vouloir également maintenir le couvercle sur l'inflation qui grimpe depuis le début du déconfinement. La possibilité de voir les taux d'intérêt relevés à fait augmenter le dollar américain.

Du côté des récoltes sud-américaines, les rendements sont meilleurs que prévus en Argentine, ce qui a mis de la pression sur les prix du maïs et du soya.

Le boisseau de blé pour septembre a conclu à 6,6575 $US contre 6,8075 $US à la semaine précédente.

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé à 5,6625 $US par rapport à 6,8450 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de soya pour novembre a fini à 13,1300 $US contre 15,0850 $US vendredi dernier.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires