Un plan pour les plantes fourragères

En superficie, les plantes fourragères sont la plus importante culture au Québec. Côté rendement, qualité et coûts de production, par contre, elles sont loin d’être championnes.

Voilà le constat de départ du plan stratégique pour le secteur des plantes fourragères que vient de déposer le Conseil québécois des plantes fourragères (CQPF).

« Le Québec ne manque pas de fourrages. Toutefois, il sous-performe au regard de leur rendement, de leur qualité et de leurs coûts de production. Et il s’est jusqu’à maintenant positionné mollement sur les opportunités offertes », peut-on lire dans la synthèse du plan stratégique.

Les plantes fourragères occupent la moitié des deux millions d’hectares en culture au Québec. Elles sont cultivées sur plus de 18 000 fermes.

Selon le CQPF, les fourrages et les pâturages pourraient contribuer beaucoup mieux à la rentabilité des entreprises agricoles. Les champs pourraient être plus productifs, les coûts de production des fourrages pourraient diminuer et leur contribution à la performance et au bien-être des ruminants pourrait s’améliorer de beaucoup.

Le CQPF propose trois grandes orientations pour le secteur des plantes fourragères au Québec. La première consiste à accroître et améliorer l’utilisation des fourrages dans la régie des troupeaux. Pour cela, il faudra notamment renforcer la recherche et le transfert de connaissances, afin de favoriser de meilleures pratiques.

Il y aurait aussi lieu de soutenir le développement et l’utilisation de fourrages de spécialité et de promouvoir les avantages économiques, agronomiques et environnementaux des plantes fourragères.

La deuxième orientation vise l’émergence d’une industrie du commerce du foin sur le marché domestique et à l’exportation, ainsi que la valorisation des plantes fourragères à des fins agroenvironnementales et bio-industrielles.

Enfin, le secteur québécois des plantes fourragères gagnerait à améliorer son positionnement et sa reconnaissance par les décideurs et à ce que la concertation entre les principaux acteurs soit renforcée.

La synthèse du plan stratégique

Le plan stratégique

Commentaires