Bourses d’étude à l’intention des étudiants en agriculture

Truro (Nouvelle-Écosse), 22 août 2002 – Les étudiant(e)s en agriculture de tous les coins du pays se disputeront des bourses d’une valeur totale de 36 000 dollars dans le cadre d’un nouveau programme lancé par Financement agricole Canada (FAC) : le Prix d’excellence en planification des affaires. Les étudiant(e)s inscrits à un
programme en agriculture menant à un diplôme technique ou de
premier cycle seront admissibles au programme en élaborant, avec
l’aide d’enseignants de niveau universitaire et collégial, de

spécialistes du secteur et d’exploitants agricoles d’expérience,
un plan d’affaires pour une entreprise agricole réelle.

Six universités et collèges agricoles canadiens, dont le Nova
Scotia Agriculture College, participeront au programme pilote.
Des bourses en argent, d’un montant total de 6 000 dollars pour
chacun des établissements participants, seront remises aux
étudiant(e)s qui auront présenté le meilleur plan d’affaires. Les
lauréat(e)s devront avoir montré, dans leur travail, une solide
connaissance des pratiques de planification d’affaires, compte
tenu de critères préétablis. Les dirigeants des universités et
collèges de chaque région évalueront les travaux présentés.

« FAC a pris l’engagement d’appuyer la croissance durable de
l’industrie agricole canadienne. La capacité d’établir un plan
d’affaires est un élément crucial de réussite, indique le

président-directeur général de FAC, M. John Ryan. Nous voulons
faciliter une transition en douceur entre le milieu
d’apprentissage et la mise sur pied d’une entreprise agricole. Les
bourses de FAC en planification d’affaires aideront deux
générations d’exploitants agricoles à échanger des idées et à
parler d’avenir. »

De bonnes compétences en affaires sont la clé au succès des
producteurs agricoles. Les exploitants doivent préparer un plan
d’affaires qui couvre six domaines critiques : la planification
stratégique, la planification d’urgence, la planification
environnementale, la planification de la relève, la planification
de la retraite et la planification successorale. A l’heure
actuelle, moins de cinq pour cent des exploitations agricoles
possèdent un plan de relève. Au cours des 10 à 15 prochaines
années, 120 000 agriculteur(trice)s prendront leur retraite et
transféreront des actifs agricoles de quelque 50 milliards de
dollars à la relève.

« Les programmes de bourses, comme le Prix d’excellence en
planification d’affaires de FAC, aideront à souligner l’importance
que nous accordons à l’enseignement de saines pratiques de gestion
et d’affaires en agriculture, fait ressortir le directeur du Nova
Scotia Agriculture College, M. Grant Coffin. L’engagement de FAC
envers l’excellence en éducation agricole transmet un message très
clair à nos étudiant(e)s : la planification, ça rapporte… la
bourse offerte en est une preuve concrète! »

Les autres établissements d’enseignement qui participeront au
programme pilote dans sa première année d’application comprennent
: Olds Agriculture College, en Alberta, les universités de la
Saskatchewan, du Manitoba et de Guelph et l’Institut de
technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe, au Québec.

Les bourses représentent pour les étudiant(e)s une bonne façon
d’ouvrir un dialogue avec leurs parents, employeurs ou mentors.
La préparation d’un plan d’affaires selon une démarche pragmatique
aidera à inculquer aux jeunes l’importance d’établir un plan à
long terme pour l’exploitation agricole, tout en contribuant à
l’éducation de la nouvelle génération de jeunes entrepreneurs
agricoles. Ils seront mieux préparés pour prendre en charge une
exploitation agricole ou une agri-entreprise.

En tant que chef de file du financement agricole au Canada, FAC
aide les agriculteurs et les agri-entrepreneurs canadiens à
croître, à diversifier leurs activités et à réussir. A partir
d’une centaine de bureaux, répartis dans les principales régions
rurales canadiennes, les quelques 900 employés de FAC sont des
passionnés de l’agriculture. FAC a un portefeuille de prêts de
première qualité d’une valeur de 7,7 milliards de dollars. Elle
vient de connaître une neuvième année consécutive de croissance de
son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)

http://www.fcc-sca.ca/

Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe

http://ita.qc.ca

Nova Scotia Agricultural College

http://www.nsac.ns.ca/

Olds Agriculture College

http://www.oldscollege.ab.ca/

Saskatchewan University

http://www.ag.usask.ca/

Université de Guelph

http://www.uoguelph.ca/

University of Manitoba

http://www.umanitoba.ca/




Commentaires