Fendt, un succès allemand dans nos champs

Gagnant d’une médaille d’or au dernier Sima (Paris) grâce à son système de communication tracteur/opérateur Variotronic, précédée d’une autre en 1997 décrochée cette fois par sa transmission continue Vario, qui faisait elle-même suite à la médaille d’or obtenue en 1995 par sa suspension d’essieu avant (!), le tracteur allemand Fendt arrivera chez nous au printemps. Propriété d’AGCO, la marque Fendt a été lancée sur le marché américain en 1997, sans toutefois connaître le succès espéré.

Cette fois, AGCO mise sur une gamme large dont la puissance varie de 72 à 245 chevaux, sur une allure qui lui est propre et sur la présence de fonctions recherchées offertes en équipement standard. Ces attraits amènent les Allemands à dépenser de 15 à 20 % de plus qu’à l’achat d’un tracteur équipé d’une servotransmission (Powershift) et d’un pont avant à suspension.

À part la silhouette créée par Porsche Design en Allemagne, c’est bien sûr la transmission inégalée jusqu’à ce jour qui séduit les agriculteurs bavarois. Cet hybride de boîte mécanique et de boîte hydrostatique passe très efficacement et en douceur de 20 mètres/minute à 25 kilomètres/heure, sans secousse et au simple maniement d’un levier, tout comme dans le cas d’une transmission hydrostatique. La transmission offre également une plage de vitesses qui peut atteindre 50 km/heure en mode routier.

L’opérateur dispose d’une commande appelée Variotronic, qui comporte quatre éléments reliés en réseau : un écran qui permet de visualiser les niveaux et les conditions d’utilisation du tracteur, le levier de commande multifonction de type manche à balai (joystick), les touches de programmation des fonctions répétitives et la console latérale réunissant les commandes électro-hydrauliques.

Ce système informatisé assume lui-même diverses tâches répétitives de relevage, de descente et d’ajustement de la profondeur des instruments remorqués. Il peut aussi optimiser la puissance du moteur et améliorer le confort de l’opérateur. En effort de traction au champ, par exemple, le chauffeur sollicite la puissance maximale (environ 1900 tours/minute) et règle le superviseur à 8 %; le tracteur fonctionne donc dans une plage de régime comprise entre 1750 et 1900 tours/minute, sinon la transmission s’ajuste.

Les Fendt seront offerts en trois séries (400, 700 et 900), toutes équipées de la transmission Vario et de la commande Variotronic. La série 400 comprendra trois modèles dont la puissance variera de 72 à 95 chevaux. La série 700 prendra le relais pour les puissances de 110 à 140 chevaux, et les gros modèles de la série 900 comporteront des puissances de 180 à 245 chevaux. Au Québec, seulement deux concessionnaires offriront la gamme complète, soit Équipements Guillet, à Sabrevois (Montérégie) et Équipement Bel-Morin, à Trois-Pistoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agco Corporation

http://www.agcocorp.com/




Commentaires