10 moyens pour augmenter sa production de lait

Tous les producteurs laitiers rêvent d’augmenter la production de lait de ses vaches. Voici 10 façons de faire qui vous permettra d’accroître la productivité de votre troupeau.

1. Se fixer des objectifs : La fixation d’objectifs réalistes est un moyen efficace pour s’améliorer. Par contre, il est difficile de gérer ce qui n’est pas mesuré. Il est donc essentiel de mesurer le ou les facteurs à améliorer, de les enregistrer à un endroit que l’on pourra éventuellement consulter et évaluer la situation régulièrement pour s’ajuster en fonction des résultats obtenus.

2. Alimenter en fourrages de qualité :  Les fourrages ont le potentiel d’être une source de nutriments à faible coût. Bien qu’ils occasionnent les investissements les plus importants sur une ferme laitière, ils obtiennent souvent le moins d’attention de la part de l’éleveur. Améliorer la qualité des fourrages et leurs rendements aura un impact très important sur la productivité des vaches et la profitabilité de la ferme.

3. Limiter les pertes : Avec l’utilisation d’une bonne gestion (couverture adéquate du silo-couloir, excellente compaction des ensilages, alimenter des ensilages fermentés, etc.) et en mesurant la différence entre les quantités entreposées et alimentées, il est possible d’identifier et de contrôler ses pertes.

4. Mettre l’accent sur la période de transition : La période de transition prépare le terrain pour l’atteinte d’une performance laitière optimale. La bonne gestion de ce stade de production diminue les problèmes de santé et accroît la productivité.

5. Minimiser le stress : La vache la plus profitable est celle qui est en santé. Le vêlage, les conditions ambiantes, la qualité des aliments, les changements de groupes sont autant de facteurs pouvant engendrer une pression sur l’animal. Bien contrôler ces facteurs aura un impact positif sur la production.

6. Mettre l’accent sur la reproduction : Les vaches qui deviennent gestantes tôt passeront plus de temps en début de lactation et produiront plus de lait. Elles auront aussi moins de risques d’être réformées en raison de leur performance reproductive.

7. Bien réussir l’élevage des génisses : L’amélioration de la gestion des génisses occasionne une plus grande probabilité qu’elles atteignent le vêlage tôt et fassent une excellente première lactation. Un élevage réussi produira des génisses en meilleure santé, avec moins de risque d’être réformées jeunes. Ces animaux auront aussi plus de chance de vivre plus longtemps dans le troupeau.

8. Vérifier régulièrement les composantes : La production de lait doit augmenter, mais également la production de composantes, car la paie de lait est basée sur la quantité de composantes.

9. Évaluer et gérer les finances de la ferme : Les coûts d’alimentation représentent les frais variables les plus importants sur une ferme laitière. Il est tentant de gérer ce poste de dépenses de manière serrée et de mettre l’accent uniquement sur cette stratégie. Cependant, il ne faut jamais oublier que le défi de l’éleveur gestionnaire est de minimiser la partie négative (frais d’alimentation, frais reliés aux cultures, etc.), mais également de maximiser le côté positif (production laitière, rendement fourrager, etc.).

10. Optimiser la force de travail : Maintenir de bonnes relations avec les employés est essentiel. Sont-ils correctement formés, traités et payés? Les employés réalisent de nombreuses tâches sur la ferme qui sont directement reliées à la performance, la santé et le bien-être des vaches.

Source : Dairy Herd Management

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires