4,1 millions pour l’avancement du secteur agricole et agroalimentaire du Nouveau-Brunswick

Frédéricton (Nouveau-Brunswick), 8 novembre 2004 – L’honorable Andy Scott, ministre des Affaires indiennes et du Développement du Nord et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens sans statut, a annoncé aujourd’hui au nom de l’honorable Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’octroi d’une somme de 4,1 millions de dollars sur cinq ans qui sera versée au Conseil agricole du Nouveau-Brunswick (CANB), dans le cadre du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA), dans le but d’aider à réaliser de nouveaux projets qui profiteront aux secteurs de la production et de la transformation du Nouveau-Brunswick et qui augmenteront sa capacité de résoudre des questions courantes et émergentes.

Le ministre Scott a déclaré : « Les producteurs du Nouveau-Brunswick profiteront de ce financement du gouvernement du Canada pour travailler à des projets qu’ils jugent importants pour leur communauté. Le Conseil agricole du Nouveau-Brunswick favorisera l’établissement de collectivités plus fortes d’un bout à l’autre de la province. »

Le PASCAA remplace le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR). Ce nouveau programme quinquennal d’une valeur de 255 millions de dollars sur cinq ans a été lancé le 7 avril 2004 dans le but d’aider le secteur agricole et agroalimentaire canadien à se positionner en vue de saisir de nouvelles occasions de marché.

Dans le cadre du PASCAA, les conseils sectoriels situés dans chaque province et territoire continueront de jouer un rôle central dans l’exécution de projets régionaux dans les domaines agricole et agroalimentaire. Le montant annuel de base de 25 millions de dollars qui était alloué aux conseils dans le cadre du FCADR passera à 27,3 millions en vertu du PASCAA, à la suite des commentaires reçus l’an dernier, au cours d’une ronde exhaustive de consultations avec l’industrie.

Le CANB est responsable de l’exécution régionale du PASCAA dans la province. Au cours des cinq prochaines années, le Conseil gérera un budget annuel de 813 307 $ et pourra également avoir accès à du financement additionnel en entreprenant des projets liés à des résultats collectifs en collaboration avec d’autres conseils et des organismes nationaux.

« J’ai bon espoir que l’annonce d’aujourd’hui aidera les conseils sectoriels à poursuivre leur tradition de soutien à la création d’une vaste gamme de projets régionaux, a déclaré le ministre Mitchell. Ces investissements contribueront à garantir aux producteurs et à leurs collectivités, à travers le Canada, un avenir rentable et durable. »

« Cette aide financière sera bien accueillie par les agriculteurs, les établissements de transformation et divers autres partenaires dans la chaîne de valeur alimentaire du Nouveau-Brunswick, a déclaré le coprésident du Conseil agricole du Nouveau-Brunswick, Paul Vautour. Je désire également féliciter tous ceux qui ont pris part à ce projet car ils ont permis d’unir les diverses régions du pays grâce à une collaboration qui vise à atteindre des objectifs communs. »

« Je suis fier du partenariat que le gouvernement fédéral a établi avec le secteur agricole du Nouveau-Brunswick, fait remarquer Paul-Émile Soucy, coprésident du Conseil agricole du Nouveau-Brunswick. Ces fonds permettront à notre industrie, déjà chef de file en matière de produits agricoles à valeur ajoutée, de devenir plus prospère. »

Le Conseil agricole du Nouveau-Brunswick est un organisme sans but lucratif constitué de membres des deux fédérations agricoles du Nouveau-Brunswick, la New Brunswick Federation of Agriculture et la Fédération des agriculteurs et agricultrices francophones du Nouveau-Brunswick. L’organisme fournit du financement pour des projets innovateurs visant à encourager une plus grande croissance à long terme, l’autosuffisance, la création d’emplois et une augmentation de la compétitivité du secteur agroalimentaire et des collectivités rurales du Nouveau-Brunswick, tout en renforçant le leadership et la gestion d’une production agricole durable.

Pour obtenir plus de renseignements sur le Conseil agricole du Nouveau-Brunswick, sur d’autres conseils sectoriels ou sur le PASCAA, veuillez consulter le site suivant : www.agr.gc.ca/pascaa.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires