60 foyers de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne

Londres (Angleterre), 4 mars 2001 – Le ministre britannique de l’Agriculture, Nick Brown, a annoncé dimanche qu’au dernier pointage, 60 foyers de fièvre aphteuse confirmés existaient au Royaume-Uni.

Au total, plus de 50 000 animaux ont été abattus dans ce pays pour tenter de circonscrire l’épizootie, qui est inoffensive pour l’homme mais est très contagieuse pour le cheptel.

De son côté, son collègue de l’Environnement, Michael Meacher, a annoncé que les élections locales prévues en principe en mai ne devraient pas être reportées en raison de l’épizootie qui gagne du terrain. « Nous n’anticipons aucun changement dans la date du scrutin local », a-t-il dit, ajoutant que les législatives pourraient même intervenir le même jour.

La propagation de la fièvre aphteuse, qui s’est traduit par une mise en quarantaine d’une bonne partie de la campagne anglaise, a fait craindre un report des législatives que le Premier ministre travailliste, Tony Blair, pourrait convoquer le 3 mai prochain.

A Copenhague, on attend lundi le résutat d’un test complémentaire concernant une vache originaire de l’ouest du Danemark et soupçonnée d’être atteinte du virus.

La ferme incriminée et ses environs, dans le Jutland, ont été bouclés à titre de précaution. La vache a manifesté des symptômes du virus de la fièvre aphteuse, qui pour l’instant n’existe de manière avérée qu’au Royaume-Uni.

Source : Reuters

Commentaires