Agriculture Canada fait la promotion de la santé mentale

Une ressource sur la gestion du stress et de l’anxiété à la ferme, intitulée Cultiver la résilience, est mise sur pied

Agriculture et Agroallimentaire Canada s’est associé à plusieurs partenaires pour mettre sur pied des ressources afin d’aider les producteurs canadiens aux prises avec des problèmes de santé mentale. Financement agricole Canada (FAC) aura entre autres comme mission de collaborer avec d’Autres organismes pour sensibiliser, diffuser des connaissances et offrir un meilleur accès aux services et aux mesures de soutien offerts dans les régions rurales du Canada.

La publication de FAC intitulée Cultiver la résilience : Des ressources en santé mentale pour nous aider à prendre soin de nous et de nos proches, sera d’ailleurs livrée dans la boîte aux lettres de toutes les fermes du Canada à compter de la semaine du 19 novembre 2018.

Le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire a récemment étudié ce problème lors de leurs réunions sur « les Défis en santé mentale auxquels sont confrontés les agriculteurs, éleveurs et producteurs canadiens » et produira un rapport basé sur les témoignages entendus.

FAC travaille également avec le Conseil des 4-H du Canada et des partenaires de l’industrie dans le but de créer un programme national pour favoriser la santé mentale et physique des jeunes des 4-H. Une somme de 50 000 $ sera versée à cette fin aux 4-H.

FAC s’est aussi associée avec des experts de la santé mentale afin de créer une ressource sur la gestion du stress et de l’anxiété à la ferme, intitulée Cultiver la résilience.

En outre, le ministre a fait savoir qu’Agriculture et Agroalimentaire Canada collabore avec Gestion agricole du Canada afin de soutenir un projet qui examinera le lien entre la santé mentale et les répercussions sur les décisions de gestion dans les entreprises agricoles.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires