Agrinove contrainte de mettre en place un plan de rationalisation temporaire

Sainte-Claire (Québec), 17 mars 2003 – Les contrecoups de la poursuite de Parmalat Food inc. et de la décision de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les droits d’exportation du Canada ont influé négativement sur le dernier exercice financier de la Coopérative agroalimentaire Agrinove ainsi que sur les résultats du premier trimestre de l’exercice en cours.

En effet, l’attaque judiciaire de Parmalat a retardé de huit (8) mois ledéploiement de la nouvelle gamme de produits Grand Pré sur le marché duQuébec. Le retard dans les ventes, de même que les coûts majeurs engendrés parla poursuite de la multinationale italienne, ont affecté grandement lesrésultats d’exploitation du premier trimestre. De plus, l’arrêt desexportations vers les Caraibes (40 % du volume de lait UHT) à la suite de ladécision de l’OMC, de même qu’une perte de 720 000 $ en mauvaises créancescausées par les difficultés financières du courtier en exportation de laCoopérative, ont considérablement affecté les résultats d’Agrinove.

Déterminée à générer de nouveau des profits à très court terme, soit dèsle mois de juin 2003, la direction de la Coopérative a mis en oeuvre un plantemporaire de rationalisation destiné à redresser rapidement la situationfinancière et à reconquérir efficacement ses parts de marché. Ce plan consisteà :

1. Maximiser le plus possible les outils de production en fonction des volumes actuels. Pour ce faire, la production sera concentrée sur deux (2) ou trois (3) semaines par mois, selon les besoins. Cette réorganisation du travail entraînera la fermeture quasi-complète de l’usine lorsqu’il n’y aura pas de production, mais n’affectera pas les activités de réception du lait et d’expédition des produits qui seront maintenues en tout temps.

2. Répartir les tâches du personnel administratif, afin de réduire l’effectif pour les prochains mois. A cet égard, une récente entente permet à Agrinove d’intégrer une partie de son équipe de vente à celle de son courtier, ce qui permettra d’augmenter la qualité du travail effectué auprès des détaillants.

3. Mettre en oeuvre un plan de mise en marché agressif à la suite de la conclusion du dossier Parmalat, ce qui permettra de rattraper le temps perdu sur le marché québécois et d’y augmenter les ventes de produits laitiers Grand Pré.

4. Réaliser un plan d’action visant à récupérer les volumes à l’exportation. En vertu de ce plan qui a déjà permis de reprendre les exportations vers les Caraibes, ce marché sera couvert de façon optimale au cours des prochaines semaines.

Le directeur général d’Agrinove, M. Patrice Carle, déclare qu’il« regrette que nos employés aient à faire les frais de deux événements surlesquels nous n’avions aucun contrôle, en particulier la déclaration de guerrecommerciale de Parmalat que nous sommes parvenus à contenir malgré tout. Cen’est pas de gaieté de coeur que nous avons décidé de mettre en place ce plande rationalisation, mais nous n’avions pas le choix. Les derniers mois ont ététrès éprouvants pour nous et des actions importantes doivent être prises afinde redresser la situation financière. »

« J’insiste cependant sur le caractère temporaire de ce plan derationalisation qui a comme objectif principal de permettre à Agrinove detraverser cette période difficile, le temps de reconquérir ses parts demarché. Et cette reconquête, nous sommes déterminés à la faire avec tous nosemployés qui nous ont toujours honorés de leur confiance et de leur solidaritédans les moments difficiles », de conclure M. Carle.

Fondée en 1941, Agrinove est la 3e plus importante coopérative laitièredu Québec et la 5e plus importante du Canada. La coopérative agroalimentaireregroupe 861 producteurs laitiers de la grande région de Québec et deChaudière-Appalaches, qui produisent près de 240 millions de litres de laitannuellement. En plus d’être active dans la collecte et le transport de lait,elle exploite une usine à Sainte-Claire de Bellechasse où elle transformechaque année 30 millions de litres de lait, pour le marché domestique etl’exportation. En plus d’y fabriquer les produits de marque GRAND PRE qu’ellecommercialise, elle emballe des produits nutritionnels en contenantsaseptiques et en cannettes pour diverses entreprises alimentaires. Sa filialeCitermodal inc. se spécialise dans le transport de produits liquides en vracet effectue le transport de produits réfrigérés et de marchandises diverses.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agrinove
http://www.agrinove.com

Parmalat Canada
http://www.parmalat-ca.com/

Commentaires