Agroalimentaire en France : un plan pour créer 80 000 emplois en 6 ans

Paris (France), 8 juillet 2004 – L’objectif du plan pour les industries agroalimentaires présenté par le gouvernement est de faire passer de 420.000 actuellement à 500 000 en 2010 le nombre d’emplois dans ce secteur, un des rares à créer des postes en France.

« Il faut que l’on se donne une ambition forte. Fixons-nous, ensemble, l’objectif d’atteindre 500.000 emplois en 2010 contre 420.000 aujourd’hui », a déclaré Nicolas Forissier, secrétaire d’Etat à l’Agriculture, à l’issue de la première réunion du comité de pilotage de ce plan, réclamé par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin en décembre dernier.

« Les industries agroalimentaires sont une réusssite française. Elles font la course en tête et doivent continuer. Pour cela, il faut anticiper, agir et les aider à être mieux armées face à leurs concurrrents », a ajouté M. Forissier.

Intitulé « partenariat national pour les industries agroalimentaires », ce plan, qui devrait être opérationnel avant juin 2005 selon M. Forissier, verra ses premiers outils définis à l’automne 2004 dès que l’état des lieux aura été fixé.

Pour l’aider dans sa tâche, M. Forissier a installé jeudi un comité de pilotage réunissant les représentants des principales fédérations des secteurs agricole et agroalimentaire.

Sept groupes de travail ont été constitués sur les sujets suivants: « mettre en lumière les enjeux, favoriser le développement des entreprises, soutenir la dynamique des entreprises à l’international, encourager la recherche, le développement et l’innovation, adapter et simplifier les normes et réglementations, mieux répondre aux attentes de la société, développer l’emploi et valoriser les métiers de l’agroalimentaire ».

Le chiffre d’affaires des industries agroalimentaires françaises, qui assurent 70% des débouchés de l’agriculture, s’est élevé à 136 milliards d’euros en 2003, dont plus de 32 milliards à l’exportation, en 2002 (dernier chiffre connu). Ce qui place la France au premier rang mondial des exportateurs du secteur, et a permis de dégager un solde commercial positif de 8,4 milliards d’euros.

Avec 421.000 salariés et 3.191 entreprises de plus de 20 salariés, au 31 décembre 2003, l’agroalimentaire est un des très rares secteurs industriels en France à progresser en terme d’emplois (+1% en 2002 et +0,3% en 2003). Les PME emploient 40% des salariés du secteur mais ne réalisent qu’environ un tiers du chiffre d’affaires total.

Source : AFP

Commentaires