Aide financière pour l’Île-du-Prince-Édouard

CHARLOTTETOWN (Î.-P.-É.), le 27 janvier 2000 – Le secteur agricole et agroalimentaire de l’Île-du-Prince-Édouard a reçu aujourd’hui un chèque de 341 520 dollars qui représente le premier versement d’une aide financière consentie par le volet II du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR). Les sommes versées à l’Î.-P.-É. par le FCADR II au cours du présent exercice financier totaliseront 409 825 dollars.







Ces fonds totaliseront 1 846 677 dollars pour l’ensemble de la période.


Le député d’Egmont (Î.-P.-É.), M. Joe McGuire, a remis le chèque au PEI Adaptation Development Agricultural Production Technology (ADAPT) Council au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. L’ADAPT Council est l’organisme chargé de gérer les fonds consacrés à un large éventail d’initiatives d’adaptation dans la province.

« Cette aide financière autogérée du FCADR devrait permettre à l’industrie agricole de la province de réaliser ses objectifs à long terme, a souligné M. McGuire. Il est important que les intervenants du secteur agricole et agroalimentaire de l’Île-du-Prince-Édouard puissent prendre les meilleures décisions possible afin que leur secteur tire le maximum de l’argent reçu du FCADR. »

Il s’agissait du premier versement des fonds alloués par le FCADR au conseil d’adaptation de l’Î.-P.-É. pour les quatre prochaines années. Ces fonds totaliseront 1 846 677 dollars pour l’ensemble de la période.

Le FCADR est une initiative créée par le gouvernement du Canada lors du dépôt du Budget fédéral de 1995. Le programme dispose d’une enveloppe annuelle de 60 millions de dollars afin de fournir à l’industrie agroalimentaire canadienne les outils dont elle a besoin pour s’adapter aux nouvelles réalités. En mars 1999, le ministre Vanclief a annoncé la reconduction du FCADR pour le nouveau millénaire. Le FCADR n’est qu’un des nombreux programmes que le gouvernement fédéral a mis en place pour aider les collectivités rurales du Canada à survivre et à prospérer. Des conseils d’adaptation dirigés par le secteur, comme l’ADAPT Council, ont été établis dans chaque province et territoire pour administrer l’argent du FCADR en fonction des priorités du secteur en matière d’adaptation.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires