Amélioration des services à la clientèle à la Financière agricole

Québec (Québec), 15 octobre 2001 – Le conseil d’administration de La Financière agricole du Québec a approuvé un plan visant l’amélioration de ses services à la clientèle sur le territoire québécois.

La principale mesure de ce plan a trait au redéploiement du réseau des bureaux régionaux qui offrent des services aux entreprises agricoles et forestières. Désormais, l’ensemble des produits et services offerts en financement, en assurance et en protection du revenu seront regroupés sous un même toit, selon la formule du guichet unique.

Ce plan assure des services dans chaque région administrative du Québec. Ainsi, 24 centres offriront l’ensemble des services selon les heures normales d’ouverture, alors que 18 comptoirs assureront les mêmes services, mais sur rendez-vous. La plus grande partie de la clientèle aura accès à une conseillère ou à un conseiller de La Financière agricole à moins de 100 kilomètres de chez elle.

Notons que de nouvelles localités seront dorénavant desservies par un centre de services de La Financière agricole, soit celles de Québec, Drummondville, Caplan et Saint-Eustache. Par ailleurs huit nouveaux comptoirs de services s’ajouteront au réseau, soit à Cap-aux-Meules, L’Islet, Les Bergeronnes, Saint-Hilarion, Dolbeau-Mistassini, Lac-Mégantic, Coteau-du-Lacet Maniwaki.

La gestion de ce réseau est assurée par une vice-présidence à la clientèle, qui s’appuiera sur deux directions opérationnelles et quatorze gestionnaires régionaux. Ces derniers se verront confier la gestion d’un certain nombre de centres et comptoirs de services. De plus, une nouvelle direction interrégionale du financement forestier veillera à développer les affaires en forêt privée sur le territoire québécois. Une autre unité administrative, relevant de la vice-présidence au financement, verra à gérer l’ensemble des activités de recouvrement des garanties et des prêts du réseau.

Ce redéploiement s’effectuera d’ici la fin de l’année 2002 et mettra à contribution les gestionnaires de chacune des régions, en collaboration avec le milieu, en vue d’améliorer les services directs à la clientèle.

La Financière agricole du Québec, gérée en partenariat avec le milieu agricole, possède une capacité d’intervention importante par son réseau d’experts-conseils en financement et en assurance. Elle détient des encours de prêts de 3,7 milliards de dollars, assure des revenus agricoles pour 2,7 milliards de dollars et des récoltes pour près de 700 millions de dollars. Elle contribue, par son réseau-conseil et ses interventions, au développement des secteurs agricole et agroalimentaire du Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec

http://www.financiereagricole.qc.ca

Commentaires