Maïs et soya : quels seront les rendements?

La Tournée des grandes cultures du 20 août prochain donnera une vision plus claire de ce qui nous attend avec les rendements

À ce moment-ci de la saison des cultures de maïs et de soya, on observe beaucoup de variabilité dans les champs. Alors que certains champs de maïs sont déjà pollinisés, d’autres manquent cruellement d’eau. La Tournée des grandes cultures, qui aura lieu le 20 août prochain, permettra d’avoir une vision plus complète de ce qui nous attend côté rendements.

“La saison a commencé avec des ensemencements tardifs et les échos qu’on reçoit sont très variables d’une région à l’autre. Dans certains coins de la Montérégie-Est, ça fait deux semaines que le maïs est en pollinisation. Par contre, plus à l’ouest dans la Montérégie, il manque de pluie. Sur la Rive-Nord plus à l’ouest aussi, c’est très sec”, commente Jean-Philippe Boucher, fondateur de Grainwiz et l’un des organisateurs de la Tournée des grandes cultures. Dans le maïs, on constate, en général, une à deux semaines de retard. Mais la grande question est : les cultures auront-elles le temps d’arriver à terme avant que des gels hâtifs aient lieu?

Articles connexes

“Quant au soya, il semble relativement dans les temps pour le remplissage des gousses. Mais encore là, le résultat final dépend des précipitations, ajoute le spécialiste des grains. On entend différents commentaires, mais avec la Tournée, on aura une vision plus juste.”

Depuis le début de la saison, l’équipe de la Tournée suit les cultures de près. Des gens sur le terrain remplissent un questionnaire chaque semaine sur la progression des cultures dans leur région. Ce survol hebdomadaire sous forme de tableaux et de graphiques est diffusé par courriel aux gens qui s’abonnent. Il est aussi disponible en ligne sur le site grainwiz.com. “Il y avait peu d’informations sur le développement des cultures au Québec. On le fait pour la première fois cette année notamment pour améliorer les prévisions de rendement”, explique Jean-Philippe Boucher.

Édition 2019 de la Tournée des grandes cultures

Ce n’est pas l’unique nouveauté introduite par l’équipe de la Tournée des grandes cultures pour l’édition 2019. Cette année, la Tournée aura lieu sur une journée seulement et non trois. Le 20 août prochain, une soixantaine d’échantillonneurs parcourront des trajets préétablis en Montérégie, au Centre-du-Québec et sur la Rive-Nord pour prendre des échantillons. Lesquels serviront, comme par les années passées, à prédire les rendements de maïs et de soya.

Un autre changement : les résultats de la Tournée seront dévoilés lors d’Expo-Champs à Saint-Liboire le 28 août prochain. Dans le cadre d’un 4 à 6, on présentera aussi les résultats de tournées similaires en Ontario et aux États-Unis. “On est dans un marché nord-américain, on est influencé par ce qui se passe ailleurs, explique Jean-Philippe Boucher. Cette année, tout le monde a eu une saison particulière, ce sera encore plus intéressant de savoir ce qui va avoir été observé.”

Les gens qui désirent prendre part à la Tournée des grandes cultures en tant qu’échantillonneurs ou encore qui veulent participer au survol hebdomadaire de l’état des cultures peuvent se manifester en écrivant un courriel à l’adresse suivante [email protected]. Par ailleurs, il est possible de réserver sa place pour le dévoilement des résultats à Expo-Champs le 28 août en cliquant ici.

Liens utiles :

Pour s’inscrire au survol hebdomadaire, cliquez ici.

Pour réserver sa place au dévoilement des résultats, cliquez ici.

Pour devenir échantillonneur ou participer au survol hebdomadaire, écrivez à l’adresse suivante : [email protected].

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires