Candidature de Joachim Milberg au conseil d’administration de Deere & Company

Illinois (États-Unis), 16 janvier 2003 – Deere & Company a annoncé que la candidature de Joachim Milberg, Ph.D., ancien directeur général de Bayerische Motoren Werke (BMW) AG maintenant à la retraite, a été proposée pour un poste au sein du conseil d’administration de Deere & Company. Les
actionnaires voteront à ce sujet lors de l’assemblée générale annuelle de la
Société, qui aura lieu le 26 février.

M. Milberg, âgé de 59 ans et membre du conseil d’administration de BMW

depuis 1993, en a été nommé président en 1999. Il a occupé ce poste jusqu’à sa
retraite en mai 2002.

Avant d’entrer au service de BMW, en 1993, M. Milberg enseignait à
l’université technique de Munich, en Allemagne. Il a aussi été directeur de
l’institut de recherche sur les machines-outils et les sciences de la gestion
du centre d’automatisation de la production et de robotique de Munich, et pour
le centre des utilisateurs des technologies de la production à Augsburg, en
Allemagne.

M. Milberg a obtenu un doctorat en ingénierie de la production à la
Technical University de Berlin en 1972.

Il est un des directeur de Allianz Versicherungs AG, BMW AG, MAN AG, et
de la Royal Dutch Petroleum Company/Shell.

M. Milberg sera le troisième nouveau membre à être élu au conseil
d’administration de Deere & Company depuis l’élection de Robert W. Lane au

poste de président et chef de la direction de la Société en août 2000. Les
autres membres nouvellement élus sont Dipak C. Jain, doyen de la Kellogg
School of Management de l’université Northwestern, et Aulana L. Peters,
avocate et ancienne commissaire de la Securities and Exchange Commission des
Etats-Unis.

En tant que chef de file mondial de l’équipement agricole et sylvicole,
Deere & Company (DE à la Bourse de New York) conçoit des solutions efficaces
et novatrices prenant la forme de machines, de services et de concepts évolués
pour les clients du monde entier, que ce soit à la ferme, au travail ou à la
maison.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

John Deere

http://www.deere.com/

Commentaires