Ce que vous dit la lune

La pleine lune serait un très mauvais indicateur météo. Des recherches démontrent que la pleine lune n’est pas nécessairement tributaire de gel.

En analysant des données recueillies depuis les cent dernières années, des chercheurs de l’Université Cornwell aux États-Unis ont statué qu’il n’y avait pas plus de chance de gel lorsque les lunes étaient pleines, contrairement à la croyance populaire.

L’on croit que cette croyance viendrait du fait que la pleine lune est très visible par temps clair, des conditions souvent rencontrées lorsque les températures sont basses !

Les météorologues estiment qu’il faut analyser les données des années précédentes, les courants jets et les précipitations pour prédire les risques de gel. En fait, seuls les cycles atmosphériques nous permettraient d’anticiper les périodes de gel avec certitude. Bref, il ne suffit plus de regarder sur le calendrier pour voir quand la lune sera pleine, mais plutôt de consulter les sites de données météorologiques !

Commentaires