Chasse au loup marin : Laurent Lessard déplore les dernières décisions du Parlement européen

Québec (Québec), 3 mars 2009 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, déplore la récente décision de la Commission du marché intérieur et de la protection du consommateur du Parlement européen de recommander le bannissement des produits du phoque sur l’ensemble du territoire des 27 pays membres de l’Union européenne.

« Je joins ma voix à celles de mon homologue fédérale, Mme Gail Shea, et de tous les membres de l’industrie québécoise du loup marin pour dénoncer vivement cette nouvelle décision injustifiée de la part des parlementaires européens. Le Québec et le Canada ont la ferme intention de défendre les chasseurs », a précisé M. Lessard.

Le député des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, déplore la décision de la Commission du marché intérieur et de la protection du consommateur et rappelle que « la chasse au loup marin est une activité durable qui contribue de façon importante au développement économique des Îles-de-la-Madeleine. De plus, les chasseurs québécois suivent depuis plusieurs années de la formation pour s’assurer que la chasse soit pratiquée sans cruauté ».

« Le Québec poursuivra le travail amorcé avec le gouvernement fédéral, l’industrie et les autres provinces canadiennes afin que les produits du loup marin continuent d’avoir accès au marché européen », a poursuivi M. Lessard.

Rappelons que la chasse au loup marin compte souvent pour le tiers du revenu annuel des quelque 500 chasseurs qui pratiquent cette activité au Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires