CNH affiche un bénéfice au deuxième trimestre

Lake Forest (Illinois), 24 juillet 2002 – CNH Global N.V. a communiqué un bénéfice net de 39 millions $ au deuxième trimestre. Le bénéfice par action était de 0,11 $ pour le trimestre, si l’on inclut les effets des frais de réorganisation se chiffrant à 0,02 $. Le bénéfice par action au deuxième trimestre 2001 a représenté 0,02
$, en incluant les effets de l’amortissement de la survaleur et des frais de
réorganisation de 0,11 $ l’action. Exclusion faite des charges de

réorganisation, le bénéfice de CNH au deuxième trimestre s’est élevé à 45
millions $, comparativement à 34 millions $ en 2001, en excluant les charges
de réorganisation et d’amortissement de la survaleur.

CNH a dégagé, au deuxième trimestre, des produits d’exploitation de 2,713
milliards $, comparativement à 2,689 milliards $ en 2001. La hausse des ventes
en Europe de l’Ouest et en Amérique latine, combinée à des taux de change
favorables ont compensé la faiblesse des ventes en Amérique du Nord durant le
trimestre.

Au premier semestre 2002, les produits d’exploitation consolidés ont peu
varié et ont totalisé 5,102 milliards $ comparativement à 5,143 milliards $ en
2001. Et ce, malgré une chute marquée des ventes à la pièce d’engins de
chantier. La Société a accusé une perte nette de 10 millions $ pour le premier
semestre de 2002 comparativement à 64 millions $ en 2001. A l’exclusion des

charges de réorganisation, le bénéfice net pour le premier semestre de 2002 a
atteint le seuil de rentabilité.

« Une fois de plus, les marques de matériel agricole Case IH et New
Holland ont ouvert la voie avec un autre trimestre caractérisé par une forte
croissance, surtout en Europe de l’Ouest », a déclaré Paolo Monferino,
président-directeur général de CNH. « A la fin du premier semestre, notre
programme d’amélioration du bénéfice devance déjà les échéances établies, et
nous avons enregistré 481 millions $ sur les 600 millions $ prévus. Ces
résultats encourageants indiquent que nous pouvons revoir les objectifs à la
hausse et envisager 250 millions $ supplémentaires, et cibler 850 millions $
d’ici 2005. »

De nouveaux produits préparent un essor dans le secteur du matériel
agricole Durant le deuxième trimestre, CNH a lancé de nouveaux produits par

ses différentes marques afin de remplacer tous les modèles que la Société
devait abandonner au moment de la fusion. Ces modèles, les premiers conçus
depuis la fusion, rapporteront une marge supérieure à celle des produits
qu’ils remplacent dès qu’ils seront produits en masse, au cours de la
prochaine année. D’ici la fin de 2004, Case IH et New Holland prévoient
remplacer la majeure partie de leurs gammes respectives par de nouveaux
produits, à marge supérieure, ce qui fera augmenter le bénéfice de manière
significative.

A l’occasion de congrès récents, regroupant des concessionnaires et tenus
sur trois continents, ces nombreux produits et modèles ont fait l’unanimité.
Case IH a présenté deux types de tracteur interligne à haute puissance de
traction entièrement nouveaux : la gamme supérieure Magnum et la nouvelle
gamme MXM Maxxum. Parmi les nouveaux produits proposés par Case IH,
mentionnons une récolteuse-hacheuse automotrice, une gamme inédite de
tracteurs utilitaires et des ajouts de taille à sa gamme toujours plus étendue
d’outils de fourrage.

New Holland a donné un aperçu de sa nouvelle gamme TG, qui remplace les
tracteurs G-70 Genesis. La Société a lancé une nouvelle gamme étendue de
tracteurs interligne TM à moyenne et haute puissance de traction ainsi que la
nouvelle gamme CR de multiculteurs rotatifs, enrichissant le caractère et les
caractéristiques novatrices qui ont valu au multiculteur conventionnel CX le
prix d’excellence 2002 de design industriel et le prix du multiculteur
européen de l’année. New Holland propose en outre de nouvelles presses à
fourrage circulaires en Europe et en Amérique du Nord, une nouvelle gamme de
multiculteurs utilitaires et des améliorations à ses gammes existantes de
récolteuses-hacheuses de fourrage. Elle étend de plus les gammes de tracteurs
utilitaires et intermédiaires en Amérique latine.

Activités liées au matériel – Rendement au deuxième trimestre 2002

Au deuxième trimestre 2002, le chiffre d’affaires net tiré des activités
liées au matériel s’est établi à 2,582 milliards $, comparativement à 2,497
milliards $ à pareille date, en 2001.

Ventes de matériel agricole

Les produits d’exploitation tirés des ventes de matériel agricole ont
totalisé 1,778 milliard $, soit une hausse de 8 % si l’on compare à 1,649
milliard $ au deuxième trimestre 2001. Le chiffre d’affaires de la division
industrielle internationale a augmenté pour la période, excepté pour le
segment nord-américain des tracteurs à haute puissance de traction, qui a
accusé un recul. En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires tiré du matériel
agricole de CNH a connu une importante croissance en comparaison avec
l’exercice précédent. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires provenant du
matériel agricole de CNH est demeuré aux niveaux de 2001. En Amérique latine,
le chiffre d’affaires a progressé alors qu’en Asie et dans les marchés
émergents, il a régressé. Durant le trimestre, CNH a enregistré une sous-
production de 14 % par rapport à la demande du secteur de détail, et a réduit
les niveaux de stocks de la Société et des concessionnaires.

Ventes d’engins de chantier

Les produits tirés des ventes d’engins de chantier ont atteint 804
millions $, une diminution de 5 % par rapport à 848 millions $ au deuxième
trimestre 2001. Abstraction faite des acquisitions, les produits
d’exploitation ont décliné de 13 %. Le chiffre d’affaires de la machinerie
lourde de la division industrielle a diminué en Amérique du Nord et en Europe,
mais a grimpé en Amérique latine et dans la région de l’Asie-Pacifique au
deuxième trimestre. Le chiffre d’affaires de la machinerie légère de la
division industrielle a baissé de manière significative comparativement à
l’exercice précédent, en Amérique du Nord en particulier. Les ventes à la
pièce de la machinerie lourde de CNH, exclusion faite des acquisitions, n’ont
pas fluctué comparativement à 2001, étant donné que les gains réalisés en
Amérique du Nord, en Amérique latine et dans la région de l’Asie-Pacifique ont
compensé le recul observé en Europe. Les ventes de machinerie légère ont connu
une augmentation appréciable dans la région de l’Asie-Pacifique, mais ont
décliné partout ailleurs. Au cours du trimestre, CNH a réduit ses stocks
d’engins de chantier ainsi que ceux de ses concessionnaires, en restreignant
ses activités de production d’au moins 8 % au total. En termes absolus, la
production de machinerie légère est inférieure de 20 % comparativement au
deuxième trimestre de 2001.

Résultats financiers

A l’instar du premier trimestre, la marge brute tirée des activités liées
au matériel de CNH a subi les contrecoups de la situation défavorable du
marché des engins de chantier, a entraîné une baisse des volumes de vente en
gros et un ralentissement de l’absorption des coûts fixes. En outre, une
hausse des coûts des régimes de prestations et de retraite des employés a
influencé négativement la marge brute, mais a été partiellement neutralisée
par une réduction des coûts du matériel.

Les intérêts débiteurs se situent à un niveau plus modeste pour le
trimestre en raison surtout des taux d’intérêt inférieurs. Les mesures de
réduction de la dette ont eu des retombées minimes puisque la Société s’en est
ressentie uniquement lors des deux dernières semaines du trimestre.

En cumul annuel, le chiffre d’affaires net de la division du matériel
s’est chiffré à 4,821 milliards $, comparativement à 4,783 milliards $ au
cours du premier semestre 2001.

Les efforts de CNH en vue d’accroître ses bénéfices ont rapporté 28
millions $ au deuxième trimestre, portant le total à 48 millions $ pour
l’exercice. Depuis la fusion, la Société a inscrit 481 millions $ en hausse de
bénéfice.

Activités liées aux services financiers

Au deuxième trimestre 2002, CNH Capital a déclaré un bénéfice net de 12
millions $, comparativement à 16 millions $ à la période équivalente de
l’exercice antérieur. Le bénéfice net du deuxième trimestre a profité d’un
provisionnement des pertes sur prêts inférieur. Par contre, en 2002, la
Société a conclu une transaction sur des titres adossés à des créances au
premier trimestre tandis qu’en 2001, une telle transaction est survenue au
deuxième trimestre ; cette différence a nui à la comparaison sur douze mois
pour le trimestre. Les résultats implicites affichent une nette amélioration
puisque les services financiers ont inscrit un bénéfice de 21 millions $ pour
le premier semestre, comparativement à un bénéfice de 13 millions $ au premier
semestre 2001. Les montages pour les activités principales ont augmenté de 10
% comparativement au deuxième trimestre 2001.

Augmentation des capitaux propres

Le 14 juin 2002, CNH a émis 50 millions de nouvelles actions ordinaires à
4,00 $ l’action. Simultanément, le groupe Fiat, actionnaire majoritaire de
CNH, a échangé une part de 1,3 milliard $ de la dette contractée envers Fiat
par CNH contre de nouvelles actions ordinaires de CNH également à 4,00 $
l’action. Le produit net de ces transactions a été alloué au remboursement de
la dette (définie comme dette totale des activités liées au matériel moins les
comptes débiteurs intersectoriels), ce qui a permis à la Société de réduire
son ratio dette sur capitalisation de 76 %, au 31 décembre 2001, à 55 % au 30
juin 2002. Par conséquent, le 30 juin 2002, le nombre total d’actions
ordinaires a atteint 652 683 830, desquelles 93 353 648 étaient détenues par
des investisseurs autres que Fiat.

Ultérieurement, le 15 juillet 2002, CNH a annoncé que ses placeurs
avaient exercé leur option de surattribution visant 3 500 000 nouvelles
actions ordinaires, ce qui a mis un terme à l’offre publique de vente de la
Société.

Bilan et flux de trésorerie

Au chapitre des activités liées au matériel, la réduction de la dette
nette de l’ordre de 1,780 milliard $, depuis le 31 mars 2002, est
principalement attribuable à l’augmentation des capitaux propres et à
l’échange de dette décrit ci-dessus. L’augmentation de la dette des services
financiers de 540 millions $ depuis le 31 mars 2002 est surtout imputable à
l’ampleur accrue du portefeuille de financement de détail en attendant
l’exécution des transactions sur des titres adossés à des créances qui
surviendra en cours d’exercice.

Perspectives de marché pour le matériel agricole

D’après le premier semestre, CNH prévoit que ses ventes sectorielles de
matériel agricole en 2002 correspondront sensiblement aux résultats de
l’exercice 2001. En Europe, où CNH se classe au premier rang du marché, les
ventes ont été plus vigoureuses qu’anticipé au premier semestre. La Société
devrait poursuivre sur cette lancée au cours du deuxième semestre. En Amérique
du Nord, les ventes à la pièce des tracteurs de moins de 40 C.V. ont été
meilleures que prévu alors que les ventes de machinerie à puissance élevée ont
connu une régression régulière. Les deux tendances devraient se maintenir pour
le reste de l’exercice. CNH s’attend à ce que, jusqu’à la fin de 2002, les
ventes en Amérique latine dépassent celles de 2001.

Perspectives de marché pour les engins de chantier

En Amérique du Nord et en Europe, il semble que les ventes industrielles
ne connaîtront pas de reprise en 2002 et devraient connaître un repli de plus
de 10 % par rapport à l’exercice antérieur. En Amérique latine et dans la
région de l’Asie-Pacifique, les ventes industrielles montrent des signes
encourageants et devraient surpasser celles de 2001.

Perspectives de CNH pour 2002

CNH croit que la force grandissante de sa division internationale
agricole contribuera de manière significative au bénéfice net de la Société au
deuxième semestre de l’exercice. La mise en oeuvre des mesures de réduction de
la dette de la Société au cours du deuxième trimestre devrait entamer de
quelque 40 millions $ les intérêts débiteurs au deuxième semestre.

La mise en marché de nouveaux produits dans le secteur de la machinerie
agricole devrait commencer à renflouer le bénéfice net au deuxième semestre.
Néanmoins, les coûts de lancement, les arrêts d’usine pour les changements de
modèles et les autres frais reliés aux nouveaux produits annuleront les
améliorations à la marge bénéficiaire au troisième trimestre.

Tel qu’il a été annoncé au début de 2002, la Société poursuivra
l’application des mesures de réduction de ses stocks et de ceux de ses
concessionnaires en conservant les niveaux de vente en gros en deçà des
niveaux de vente au détail, et la production, sous les niveaux de vente en
gros pour le reste de l’exercice. Les avantages sociaux et les prestations de
retraite devraient augmenter d’environ 60 millions $ en 2002.

En dépit du déclin des secteurs des engins de chantier et du matériel
agricole à haute puissance de traction en Amérique du Nord, CNH croit que la
perte par action de la Société avoisinera le seuil de rentabilité en 2002,
avant les frais de réorganisation. La Société prévoit que la croissance
soutenue au sein du marché européen de matériel agricole, jumelée à la
réduction des intérêts débiteurs réalisée au moyen des mesures fructueuses de
la Société visant à réduire son endettement, suffiront à renverser le
fléchissement en Amérique du Nord. Cependant, si le marché des engins de
chantier européen livre un rendement en deçà des attentes au second semestre,
le bénéfice net sera directement affecté.

Tel qu’il a été indiqué dans les dépôts 20-F et F-3 de la Société, les
résultats préliminaires des tests transitoires sur la survaleur, menés
conformément aux principes comptables généralement reconnus aux Etats-Unis,
démontrent que la Société pourrait encourir une charge de dépréciation de la
survaleur associée à sa division des engins de chantier de près de 300
millions $ en 2002, reflétant la stagnation du secteur des engins de chantier.

CNH est le premier fabricant mondial de tracteurs agricoles ainsi que le
troisième plus grand fabricant d’engins de chantier. Elle possède également
l’une des plus importantes entités de financement de matériel de l’industrie.
En 2001, son chiffre d’affaires s’est établi à 9,7 milliards de dollars.
Etablie aux Etats-Unis, la Société exploite un réseau de concessionnaires et
de distributeurs présents dans plus de 160 pays. Les produits agricoles de CNH
sont vendus sous les marques Case IH, New Holland et Steyr. Les engins de
chantier de CNH sont vendus sous les marques Case, FiatAllis, Fiat Kobelco,
Kobelco, New Holland et O&K.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

CNH Global

http://www.cnh.com

Commentaires