Cyanobactéries : lancement d’une consultation en ligne et auditions publiques

Québec (Québec), 28 octobre 2009 – La Commission des transports et de l’environnement (CTE) de l’Assemblée nationale lance une consultation en ligne sur la situation des lacs au Québec au regard des cyanobactéries. Desauditions publiques sur le sujet auront également lieu au début de l’année2010. Il s’agit d’un mandat d’initiative adopté à l’unanimité par les membresde la Commission.

«C’est un important exercice pour la Commission, puisque la question dela situation des lacs au Québec au regard des cyanobactéries est préoccupantequant à l’avenir de nos plans d’eau. Le moment est bien choisi pour étudiercette question, car le Plan d’intervention sur les algues bleu-vert 2007-2017n’a été lancé que depuis deux ans», a affirmé Mme Danielle Doyer, députée deMatapédia et présidente de la Commission.

A l’occasion de cette consultation en ligne qui commence aujourd’hui, laCommission a choisi de se pencher plus particulièrement sur les aspectssuivants de la question des cyanobactéries : la gouvernance, les connaissanceset la diffusion de l’information, les installations septiques, l’importancedes rejets agricoles et l’utilisation de fertilisants ainsi que la gestion desrives du littoral et des plaines inondables.

Les citoyens peuvent se prononcer sans toutefois présenter un mémoire.Les réponses seront acheminées aux membres de la Commission au cours de cemandat. «Cela nous permettra de connaître l’opinion de la population sur cesquestions qui touchent tous les Québécois et les Québécoises. Les travaux quis’amorcent reflètent la volonté des membres de la Commission de travaillerensemble de manière constructive pour trouver des solutions à cette importantequestion», a ajouté Mme Charlotte L’Ecuyer, députée de Pontiac etvice-présidente de la Commission.

La Commission permettra également à toute personne ou à tout organisme delui faire parvenir un document par Internet présentant son point de vue surl’une ou l’autre des questions abordées dans le document de consultation. Lespersonnes intéressées peuvent visiter le site Internet de la CTE à l’adressesuivante : www.assnat.qc.ca/alguesbleuvert.

Les mémoires soumis par les groupes qui seront entendus durant lesauditions ainsi que tous les documents de réflexion reçus seront accessiblesdans le site Internet de l’Assemblée nationale, dans la section Travauxparlementaires, à la fin des auditions publiques. Celles-ci devraient débuteren février 2010. La Commission prévoit qu’elles s’étaleront sur cinq joursenviron.

La CTE est composée de 12 députés. Elle est présidée par Mme DanielleDoyer, députée de Matapédia et sa vice-présidente est Mme Charlotte L’Ecuyer,députée de Pontiac. Les autres membres de la Commission sont M. Etienne-AlexisBoucher, député de Johnson, M. Marc Carrière, député de Chapleau, Mme LucieCharlebois, députée de Soulanges, M. Jean-Paul Diamond, député de Maskinongé,M. Patrick Huot, député de Vanier, M. Scott McKay, député de L’Assomption, M.Guy Ouellette, député de Chomedey, M. Marc Picard, député deChutes-de-la-Chaudière, M. Pierre Reid député d’Orford et M. André Villeneuve,député de Berthier.

Commentaires