Déclaration ministérielle concernant l’accès à l’information et la Commission canadienne du blé

Ottawa (Ontario), 13 décembre 2006 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait la déclaration suivante concernant l’assujettissement de la Commission canadienne du blé (CCB) à la Loi sur l’accès à l’information conformément au projet de loi C-2, la Loi fédérale sur la responsabilité.

« Le nouveau gouvernement du Canada veut assujettir les organismes comme la CCB à la Loi sur l’accès à l’information par souci de transparence et de responsabilisation. Les frais d’administration de la CCB s’élèvent maintenant à près de 70 millions de dollars par année, et les agriculteurs devraient avoir un moyen d’en faire un examen approfondi.

« L’assujettissement à la Loi sur l’accès à l’information n’obligera pas la CCB à divulguer des renseignements commercialement sensibles. La Loi sur l’accès à l’information protège ce genre de renseignements.

« Le sous-commissaire à l’information a confirmé cela lors de son témoignage devant un comité sénatorial la semaine dernière, toutefois la CCB exige de connaître les motifs de toute demande d’information à son sujet.

« Le nouveau gouvernement du Canada s’est engagé à offrir aux céréaliculteurs de l’Ouest le choix du mode de commercialisation de leurs produits, tout en conservant une CCB solide et transparente. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires