Déclaration ministérielle relative à la décision de la Cour sur le choix du mode de commercialisation de l’orge

Ottawa (Ontario), 26 février 2008 – L’honorable Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait une déclaration, en réponse à la décision de la Cour d’appel fédérale au sujet de l’appel du gouvernement du Canada concernant un jugement de la Cour fédérale qui maintient que la modification du Règlement sur la Commission canadienne du blé passe par une modification à la loi.

« Je suis déçu de la décision de la Cour d’appel fédérale. Nous examinerons soigneusement la décision et déciderons des prochaines étapes en conséquence.

« Le gouvernement actuel est conscient que les producteurs agricoles travaillent sans relâche pour cultiver leurs produits et croit que ces derniers devraient obtenir le meilleur prix possible pour leurs efforts. En fait, plus de 62 p. 100 des producteurs agricoles de l’Ouest canadien ont voté en faveur du choix du mode de commercialisation de l’orge l’an dernier.

« Nous tenons à donner la possibilité aux producteurs de céréales de l’Ouest canadien de choisir le mode de commercialisation qui leur convient, chose qu’ils ont demandé et qu’ils méritent d’obtenir. Les producteurs ont besoin d’une certitude sur les marchés et nous continuerons de chercher à l’obtenir pour eux.

« Le gouvernement est déterminé à permettre aux producteurs d’orge de l’Ouest canadien de prendre leurs propres décisions et il tentera d’y parvenir par tous les moyens. Nous présenterons rapidement un projet de loi afin que les producteurs puissent profiter de cette liberté. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires