Déclaration ministérielle sur le régime de commercialisation mixte

Ottawa (Ontario), 14 décembre 2006 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait la déclaration suivante en réponse à la publication de la Commission canadienne du blé (CCB), qui relate des commentaires de certains de ses clients.

« Le communiqué de la CCB du 12 décembre intitulé Canada’s international grain customers express concerns over government approach to CWB vise à semer inutilement la crainte et l’inquiétude à l’égard de l’intention du nouveau gouvernement du Canada de donner aux agriculteurs de l’Ouest canadien un choix quant au mode de commercialisation du blé et de l’orge qu’ils produisent.

« Les portes de l’industrie céréalière du Canada sont ouvertes; voilà le message que nous devons transmettre clairement à nos clients à l’étranger. Il serait dommage que ces derniers prennent connaissance des scénarios alarmistes qu’entrevoient certaines personnes.

« Les agriculteurs canadiens sont encore et toujours prêts à fournir sans interruption un approvisionnement en grains de bonne qualité, au moment voulu et dans le respect des normes.

« Le gouvernement souhaite que la CCB demeure un organisme concurrentiel et viable dans le cadre d’un régime de commercialisation mixte. Un tel régime ne modifiera pas la qualité du blé canadien et pourrait bien permettre aux exportateurs canadiens de mieux satisfaire aux besoins précis de leurs clients importateurs.

« Nous nous dirigeons vers un régime de commercialisation mixte de façon soutenue et transparente. Nous avons décidé de commencer par l’orge; nous engagerons des consultations auprès des producteurs à ce sujet au moyen d’un plébiscite qui aura lieu au début de la nouvelle année.

« Il y aura une période d’ajustement, toutefois le gouvernement tient à ce que la transition soit gérée soigneusement. J’espère que la CCB collaborera avec nous de sorte que, une fois tout terminé, le secteur en ressortira plus solide et offrira de meilleures occasions au profit des agriculteurs. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires