Deere enregistre un bénéfice de 472 M$ US au second trimestre

Moline (Illinois), 21 mai 2009 – Deere & Company a annoncé un revenu mondial net de 472,3 M$ US, soit 1,11 $ US par action, pour le second trimestre clos le 30 avril, comparativement à 763,5 M$ US, soit 1,74 $ US par action, pour la même période de l’exercice précédent. Pour les six premiers mois de l’exercice, le revenu net s’élevait à 676,2 M$ US, soit 1,60 $ US par action, comparativement à 1,133 G$ US, soit 2,56 $ US par action, pour la même période de l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires et les produits d’exploitation nets mondiaux ontdiminué de 17 pour cent, passant à 6,748 G$ US au second trimestre, et ontdiminué de 11 pour cent par rapport à l’exercice précédent, passant à 11,894G$ US pour les six premiers mois. Le chiffre d’affaires net des activitésd’équipement s’élevait à 6,187 G$ US pour le trimestre, et à 10,747 G$ US pourles six premiers mois, comparativement aux 7,469 G$ US et aux 11,999 G$ USpour l’exercice précédent.

« John Deere a connu un trimestre très rentable et exécute avec succès sesprojets visant à maintenir un rendement solide malgré la conjonctureéconomique actuelle difficile », a déclaré Robert W. Lane, président du conseild’administration et président et chef de la direction. « Aux Etats-Unis, nousprofitons d’un marché solide pour la machinerie agricole lourde et du fait quenous avons mis l’accent sur la recherche d’un équilibre entre la production etles activités de détail. » Parallèlement, la récession mondiale etl’instabilité des taux de change étrangers ont mis la pression sur lesrésultats dans leur ensemble. « Il semble évident que les opérations quidépendent des activités de construction et des dépenses de consommation sontfrappées de plein fouet par ce brusque ralentissement », a expliqué M. Lane. Ilconvient également de noter que la compagnie continue à profiter d’uneexcellente position en termes de liquidités et d’un accès concurrentiel auxmarchés financiers mondiaux.

Résumé des activités
Le chiffre d’affaires net tiré des activités de la division mondiale del’équipement a diminué de 17 pour cent au cours du trimestre, et de 10 pourcent sur les six premiers mois. Pour ces deux périodes, le chiffre d’affairescomprenait des augmentations de prix de 6 pour cent contrebalancées par uneffet négatif de conversion des devises de 6 pour cent. Aux Etats-Unis et auCanada, le chiffre d’affaires net tiré des ventes d’équipement a diminué de 8pour cent au cours du trimestre, et de 5 pour cent pour l’exercice à ce jour.Le chiffre d’affaires net à l’extérieur des Etats-Unis et du Canada a diminuéde 30 pour cent pour le trimestre, et de 18 pour cent sur les six premiersmois, ce à quoi s’ajoute un effet négatif de conversion des devises de 13 pourcent pour les deux périodes.

Les activités de la division de l’équipement de Deere ont enregistré unbénéfice d’exploitation de 628 M$ US au cours du trimestre, et de 935 M$ USsur les six premiers mois, comparativement à 1,102 G$ US et à 1,559 G$ US pourl’exercice précédent. Cette détérioration des résultats pour les deux périodesest principalement due à une diminution des volumes d’expédition et deproduction, à une augmentation des coûts des matières premières et aux effetsnégatifs des taux de change étrangers, qui ont été contrebalancés en partiepar l’amélioration de la réalisation des prix.

Les activités de la division de l’équipement ont enregistré un revenu netde 406 M$ US au cours du trimestre, et de 560 M$ US sur les six premiers mois,comparativement à 666 M$ US et à 930 M$ US pour l’exercice précédent. Lesfacteurs d’exploitation mentionnés ci-dessus associés à la diminution du tauxd’imposition réel ont influencé les résultats pour le trimestre et sur les sixpremiers mois.

En mettant l’accent sur la gestion de l’actif, la compagnie a continué àaméliorer ses résultats. A la fin du trimestre, les créances clients et lesinventaires se chiffraient à 7,924 G$ US, soit 32 pour cent des ventes des 12mois précédents, comparativement à 8,200 G$ US, soit 35 pour cent des ventespour l’exercice précédent.

Les services financiers ont enregistré un revenu net de 68,9 M$ US aucours du trimestre, et de 115,8 M$ US sur les six premiers mois,comparativement à 86,4 M$ US et à 184,1 M$ US pour l’exercice précédent. Lesrésultats des deux périodes ont diminué principalement en raison del’augmentation de la provision pour pertes sur créances, à la diminution descommissions tirées de l’assurance-récolte et de la réduction des écartsfinanciers. Les avantages tirés des crédits d’impôt à l’investissementassociés à des projets d’énergie éolienne ont contrebalancé en partie cesfacteurs.

Perspectives de la compagnie et sommaire
Les perspectives relatives à la conjoncture du marché pour le reste del’exercice demeurent très incertaines, et l’incidence des ventes et desbénéfices de la compagnie est difficile à évaluer.

Les ventes d’équipement de la compagnie devraient diminuer d’environ 19pour cent sur l’ensemble de l’exercice, et d’environ 26 pour cent au troisièmetrimestre, ce qui inclut une incidence négative de conversion des devisesd’environ 5 pour cent pour l’exercice et d’environ 6 pour cent pour letrimestre. Le revenu net de Deere devrait se chiffrer à environ 1,1 G$ US pour2009, avec une plus forte probabilité que le résultat réel soit inférieur àcette prévision.

« Malgré des prévisions de résultats financiers inférieurs en 2009, Deerecontinuera à gérer rigoureusement ses activités dans le but de favoriser unrendement positif tout au long du cycle », a expliqué M. Lane. « A cet effet,nous exécutons avec succès des projets de longue durée afin de gérerefficacement les coûts et les éléments d’actif dans tout type de conjoncturedu marché. » Les mesures récemment prises par la société dans le butd’améliorer les résultats et de faire face aux défis économiques comprennentdes réductions sélectives de la main-d’oeuvre, des ajustements considérablesdes horaires de production, et un effort soutenu pour améliorer les processuset l’efficacité de l’ensemble de la compagnie. Selon M. Lane : « Les employésde John Deere dans le monde entier oeuvrent dans le but de créer une structurede coûts et d’actifs qui aide la société à produire d’excellents résultatsfinanciers tout en se mettant au service des clients en se concentrantinlassablement sur le développement de produits et de services novateurs. »

Rendement de la division de l’équipement
Equipement agricole. Les ventes ont diminué de 4 pour cent pour letrimestre, et ce, principalement en raison des répercussions défavorables dela conversion des devises et de la diminution des volumes d’expédition,facteurs qui ont été contrebalancés en partie par l’amélioration de laréalisation des prix. Les ventes de la division ont augmenté de 4 pour centpour la période de six mois. Le bénéfice d’exploitation s’élevait à 635 M$ USpour le trimestre, et à 983 M$ US pour l’exercice à ce jour, comparativement à782 M$ US et à 1,114 G$ US pour les mêmes périodes de l’exercice précédent. Lebénéfice d’exploitation était moins élevé au cours du trimestre, et ce,principalement en raison de la diminution des volumes d’expédition et deproduction, de l’augmentation des coûts des matières premières, desrépercussions défavorables des taux de change étrangers, et de l’augmentationdes dépenses liées à la recherche et au développement, facteurs qui ont étécontrebalancés en partie par l’amélioration de la réalisation des prix. Pourla période de six mois, le bénéfice d’exploitation était moins élevé, et ce,principalement en raison de l’augmentation des coûts des matières premières,des répercussions défavorables des taux de change étrangers et del’augmentation des dépenses liées à la recherche et au développement, facteursqui ont été contrebalancés en partie par l’amélioration de la réalisation desprix.

Equipement commercial et résidentiel. Les ventes de la division del’équipement commercial et résidentiel ont diminué de 24 pour cent pour letrimestre et pour la première moitié de l’exercice. Le bénéfice d’exploitations’élevait à 68 M$ US pour le trimestre, et à 10 M$ US pour l’exercice à cejour, comparativement à 154 M$ US et à 162 M$ US pour les mêmes périodes del’exercice précédent. Le bénéfice d’exploitation a diminué au cours des deuxpériodes, et ce, principalement en raison de la diminution des volumesd’expédition et de production, des répercussions défavorables des taux dechange étrangers et de l’augmentation des coûts de matières premières,facteurs qui ont été contrebalancés en partie par l’amélioration de laréalisation des prix et la diminution des dépenses commerciales,administratives et générales.

Construction et foresterie. Les ventes de la division de construction etde foresterie ont diminué de 55 pour cent pour le trimestre, et de 44 pourcent pour la période de six mois. La division a enregistré une perted’exploitation de 75 M$ US au cours du trimestre, et de 58 M$ US pourl’exercice à ce jour, comparativement à un bénéfice d’exploitation de 166 M$US et de 283 M$ US pour l’exercice précédent. Le bénéfice d’exploitation adiminué au cours des deux périodes, et ce, principalement en raison de ladiminution des volumes d’expédition et de production et de l’augmentation descoûts de matières premières, facteurs qui ont été contrebalancés en partie parl’amélioration de la réalisation des prix et la diminution des dépensescommerciales, administratives et générales.

Conjoncture et perspectives du marché
Comme nous l’avons préalablement indiqué, les perspectives pour le restede l’exercice demeurent très incertaines en raison de la conjonctureéconomique mondiale actuelle.

Equipement agricole et gazons. Pour la totalité de l’exercice, les ventesde la division de l’équipement agricole et des gazons devraient diminuerd’environ 14 pour cent, ce qui comprend une incidence négative de conversiondes devises d’environ 6 pour cent. La division a été créée plus tôt ce mois-cipar la combinaison des activités de la division mondiale de l’équipementagricole et de la division mondiale de l’équipement commercial et résidentiel.A l’heure actuelle, les départs volontaires d’employés en raison de lanouvelle structure organisationnelle devraient entraîner des frais avant impôtd’environ 50 M$ US pour la deuxième moitié de 2009. En 2010, des économies àpeu près similaires devraient être réalisées en vertu du programme de départs.

Au niveau de l’industrie, les ventes de machinerie agricole auxEtats-Unis et au Canada devraient demeurer neutres ou diminuer légèrement aucours de l’exercice, soutenues par une augmentation des ventes de tracteurs àquatre roues motrices, de moissonneuses-batteuses, de pulvérisateurs etd’équipement de semis. Dans d’autres régions du monde, notamment en Europe del’Est, les ventes de machinerie agricole de l’industrie devraient diminuer de10 à 15 pour cent pour l’exercice. Les marchés ont continué à se détériorerdans les pays de l’Europe centrale et de la CEI (Communauté des Etatsindépendants), où les ventes devraient connaître une brusque diminution. EnAmérique du Sud, les ventes de l’industrie devraient diminuer de 20 à 30 pourcent pour l’exercice. Par ailleurs les ventes de l’industrie nord-américainede l’équipement d’entretien de gazons et des tracteurs utilitaires compactsdevraient diminuer d’environ 20 pour cent.

Construction et foresterie. Les ventes internationales de la division del’équipement de construction et de foresterie de Deere devraient diminuerd’environ 42 pour cent pour l’exercice, et ce, principalement en raison dudéclin de l’économie mondiale et des niveaux les plus bas jamais enregistrésdans le secteur de la construction aux Etats-Unis.

Crédit. Le revenu net tiré des opérations de crédit de Deere pour latotalité de l’exercice 2009 devrait se chiffrer à environ 250 M$ US. Ce déclinpar rapport à 2008 résulte principalement de la réduction des écarts definancement, de l’augmentation de la provision pour pertes sur créances et dela diminution des commissions tirées de l’assurance-récolte, facteurs qui ontété contrebalancés en partie par les avantages tirés des crédits d’impôt àl’investissement associés aux projets d’énergie éolienne.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

John Deere
http://www.deere.com/

Commentaires