Dégel des relations entre la Chine et les États-Unis

Le prix du soya a remonté en réaction à la nouvelle

Les marchés ont réagi positivement vendredi à la suite des commentaires du président américain qui évoque une entente prochaine quant aux différends commerciaux entre les États-Unis et la Chine.

Les contrats à terme sur le soya ont gagné 3,25$US pour terminer la dernière séance de la semaine à 8,920 $US.

Donald Trump a indiqué pour la première fois qu’il pourrait ne pas ajouter de nouvelles taxes aux biens chinois importés dans le pays. La déclaration survient à une semaine du sommet du G20 qui doit avoir lieu en Argentine.

« La Chine veut conclure un accord. Ils ont envoyé une liste de ce qu’ils sont disposés à faire » pour parvenir à un compromis, a indiqué le président Trump selon l’Agence France-Presse (AFP).  Le président a ajouté qu’il n’était pas prêt à accepter cette liste tout en disant qu’une entente pourrait être possible « très bientôt ».

Les États-Unis invoquent des relations commerciales inéquitables depuis plusieurs mois, ce qui a mené à l’imposition de tarifs sur les biens chinois importés, depuis la fin du printemps. La Chine a réagi en imposant des tarifs de 25% sur le soya américain avec comme conséquence un effondrement des prix et des stocks de soya sans précédent aux États-Unis.

« Nous avons imposé des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars de marchandises chinoises et des taxes sur 267 milliards de dollars additionnels sont prêtes si nous le souhaitons. Nous pourrions ne pas le faire », a déclaré le président américain, selon AFP.

Il a expliqué que la liste présentée par Pékin portait sur 142 produits et incluait « de nombreuses choses que nous avions réclamées ».

Mardi, le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, avait déjà fait état d’un dégel dans les tensions commerciales avec la Chine.

Un certain scepticisme règne toutefois puisque les marchés ont appris à se méfier des déclarations du président américain qui peuvent être contredites ensuite, soit en action ou en parole.

Des rumeurs à la Maison-Blanche couraient sur une entente seulement l’an prochain, ce qui se rapproche des commentaires du secrétaire qui ne prévoyait pas d’accord complet formel d’ici janvier.

Commentaires