Europe : meilleures conditions de vie pour les porcs

Luxembourg, 19 juin – Les ministres de l’Agriculture de l’Union européenne ont approuvé mardi un série de mesures pour assurer de meilleures conditions de vie pour les porcs, en particulier les truies et leurs petits.

Les Quinze, réunis à Luxembourg, sont tombés d’accord pour légiférer aussi bien sur l’espace dont doivent disposer les porcidés que sur la lumière dans les porcheries ou le sols des locaux d’élevage.

D’après le texte, il faudra aussi que les petits cochons puissent s’adonner au « fouissement », c’est à dire pouvoir fouiller le sol ou la paille avec leur groin, une activité essentielle au moment du sevrage, selon l’accord proposé par la présidence suédoise du conseil.

« Nous sommes très heureux de cet accord politique, car le bien-être animal était une des priorités de la présidence suédoise », a déclaré un porte-parole de la représentation suédoise.

Le texte prévoit aussi de proscrire les « mutilations de routine » infligée à la gent porcine, comme la coupe de la queue ou le rabotage des dents.

Les Quinze ont approuvé en outre une résolution sur la protection des animaux lors de leur transports invitant les Etats membres à renforcer l’application des législations dans ce domaine et la Commission à présenter un rapport sur le bien-être animal.

Source : AFP

Commentaires